Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 08:50
La fondue au fromage (mode fribourgeoise)

Pour réussir une bonne fondue, il est fondamental de choisir les bons fromages ou le bon mélange déjà préparé (par exemple les mélanges Alpina et Wyssmüller à la Coop, qui sont fabriqués à Bulle, sont excellents !)… Impossible de rater votre fondue avec ces mélanges là... et bien d'autres d'ailleurs !

La fondue au fromage (mode fribourgeoise)
La fondue au fromage (mode fribourgeoise)

Admettons, dans ce cas, que vous désirez choisir vous-même votre fromage dans une bonne laiterie, par exemple à Belfaux, alors voici ce que je vous recommande pour une fondue moitié-moitié :

  • 125 grammes de gruyère mi-salé par personne
  • 125 grammes de vacherin fribourgeois par personne

Attention, les fromages ne doivent être ni trop jeunes, ni trop vieux… et si vous désirez une fondue onctueuse à la mode fribourgeoise, alors mettez un petit peu plus de vacherin. Et si vous avez de "gros mangeurs", alors rajouter quelques grammes de gruyère et de vacherin...

 

 Ingrédients

  •  vin blanc sec (1 dl par personne)
  •  ail (frotter l’intérieur du caquelon AVANT avec une gousse d’ail)
  •  ail (ajouter un peu d’ail, en principe une gousse suffit, dans le fromage)
  •  bicarbonate (1 pointe de couteau car cela aide à la digestion)
  •  fécule ou maïzena (1 cuillère à café à mélanger avec le vin blanc)
  •  moutarde mi-forte (1 cuillère à café )
  •  jus de citron (une tombée)
  •  kirsch (une tombée)
  •  poivre (choix selon votre goût)
  •  pain (choix selon votre goût)
  •  pommes de terre vapeur (possibilité de varier avec le pain et les pommes de terre)

 

Quelques conseils pratiques 

  1. En principe, je recommande de mettre le vin dans le caquelon après avoir frotté l’intérieur de celui-ci avec l’ail… Faire chauffer à petit feu (3-4) pendant 3-4 minutes, puis ajouter le fromage.
  2. Le vin peut également être mis après le fromage dans le caquelon, mais personnellement je trouve cela moins pratique.
  3. Remuer le fromage et le vin jusqu’à ce que la fondue soit assez liquide, mais pas trop ! Il ne s’agit pas ici d’une fondue à la mode neuchâteloise, mais fribourgeoise… euh à ma manière, héhéhé !
  4. L’apport de la moutarde donne une meilleure onctuosité à la fondue. Surtout ne pas utiliser de la moutarde de Dijon et ne pas trop en mettre. Cela gâcherait totalement votre fondue !
  5. Le jus de citron aide à rendre votre fondue plus compacte. Ainsi elle ne « tournera » pas ou ne fera pas le bloc au milieu…
  6. En ce qui concerne le kirsch, je recommande plutôt de mettre des petits verres remplis de ce liquide à celles et ceux qui le désirent. Ainsi ils/elles peuvent tremper leur bout de pain dedans sans déranger celles et ceux qui, comme moi, ont horreur de ce breuvage !
  7. Enfin, je rajoute 120 grammes de fromage Tête de moine pour donner un goût un peu plus relevé... 

 

En résumé

Les ingrédients doivent être mis, de préférence, dans l’ordre ci-après :

  • ail (frotter l’intérieur du caquelon)
  • verser le vin avec votre fécule ou maïzena  si nécessaire
  • ajouter les fromages choisis ou votre mélange
  • ajouter le bicarbonate
  • ajouter la moutarde
  • ajouter le jus de citron
  • ajouter le kirsch (selon les goûts... moi j'aime pas spécialement)
  • ajouter le poivre
  • manger avec du pain de votre choix et/ou des pommes de terre vapeur

Personnellement j’utilise un fouet pour brasser la fondue et ce, depuis le départ. En effet, votre fondue sera plus onctueuse en utilisant cet ustensile et si jamais elle devient trop liquide, vous pouvez la rattraper facilement avec le fouet, ce qui est nettement plus difficile à réaliser avec un autre ustensile... voire même parfois impossible.

 

Pour les mélanges préparés à l'avance, parfois il n'est pas nécessaire de rajouter la fécule ou la maïzena car tout est déjà dedans (à vérifier sur l'emballage)...

 

Une bonne fondue se doit d'être accompagnée d'un vin sec, léger et fruité (mais pas trop).

 

Par ailleurs, le thé est aussi une excellente boisson d'accompagnement (sensiblement meilleur pour la digestion que le vin parait-il...).

 

Une salade de fruit, sans adjonction de crème, peut-être servie pour le dessert... ce sera moins lourd à digérer !

 

Bon appétit !

 

Georges Musy

La fondue au fromage (mode fribourgeoise)

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 11:00

Voilà une recette qui me fait penser à mon enfance et que mon mari m’a demandé de vous transmettre : les ficelles picardes de ma mère… 

 Ficelles picardes 01 

C’est un vrai délice ! Dès qu’elle en faisait, mon appétit allait grandissant rien qu’en sentant les ingrédients mijotés... Je ne suis pas picarde pour rien !

 

C’est une préparation que nous enroulons dans une crêpe et que nous mettons à gratiner au four.

 

Recette pour 6 personnes

 

Ingrédients

 

Pour la pâte à crêpes :    

  • 150 g de farine
  • 2 œufs
  • 30 g de beurre
  • 25 cl de lait
  • sel

 

Pour la garniture :  

  • 300 g de champignons de Paris
  • 6 tranches fines de jambon blanc
  • 2 échalotes
  • 150 g de gruyère râpé
  • 20 cl. de crème fraîche épaisse
  • 1/2 citron
  • sel, poivre

 

Pour la béchamel :  

  • 20 g de beurre
  • 20 g de farine ou de maïzena
  • 12 cl. de lait
  • 10 cl. de crème fraîche épaisse
  • sel, poivre
  • noix de muscade

 

Préparation de la pâte à crêpes :

 

Faites fondre le beurre à feu doux. Laissez tiédir. Versez la farine en tas dans un saladier. Ajoutez le sel. Creusez un puits et cassez les 2 œufs. Tournez en partant du centre et en faisant tomber peu à peu la farine dans les œufs. Délayez avec le lait froid. Ajoutez enfin le beurre fondu. La pâte obtenue doit être lisse et sans grumeaux. Couvrez et laissez-la reposer 30 minutes afin que la pâte ne soit pas trop élastique.

 

Ficelles picardes 02

 

Pour avoir une pâte plus légère, remplacez 1/4 du lait par de la bière blonde que vous mélangerez à la pâte juste avant de cuire les crêpes.

 

Préparation de la béchamel :

 

Faites fondre le beurre dans une casserole. Ajoutez la maïzena en remuant sans cesse avec une cuillère en bois. Dès que le mélange a pris une couleur dorée, versez le lait. Faites cuire à feu très doux en tournant constamment jusqu'à épaississement. Hors du feu, incorporez 5 cl de crème fraîche. Salez, poivrez et parfumez de muscade.

 

Réservez au chaud.

 

Coupez le bout terreux des champignons, lavez-les, essuyez-les et coupez-les en petits morceaux. Pelez et hachez finement les échalotes. Faites-les revenir dans une poêle avec 25 gr de beurre sur feu doux pendant 3 minutes, puis ajoutez les champignons. Arrosez d'un filet de citron. Laissez cuire 8 à 10 minutes en remuant souvent. En fin de cuisson, toute l'eau de végétation rendue par les champignons doit être évaporée. Salez, poivrez. Ajoutez le jambon coupé en petits morceaux et la béchamel.

 

Mélangez et réservez.

 

Procédez à la cuisson des crêpes.

 

Ficelles picardes 03

 

Étalez dessus une couche de la préparation aux champignons, puis roulez les crêpes comme un cigare en serrant bien. Disposez-les dans un plat à gratin en les rangeant les unes à côté des autres. Nappez-les de 20 cl de crème fraîche. Poivrez et parsemez de gruyère râpé. Faites gratiner pendant 5 à 6 minutes sous le gril. Servez immédiatement.

 

Boisson conseillée : une bière blonde ou un vin blanc sec et léger

 

Si vous avez bon appétit, deux crêpes de tailles moyennes seront nécessaires, mais habituellement une seule suffit avec une bonne salade à côté.

 

Régalez-vous bien !

 

Céline

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 11:00
Crème de carottes au lait d'amandes

Donc à la demande de ma très chère frangine, je transmets cette recette qui est apparue comme une insulte à la science culinaire pour mes deux sœurs que je ne nommerai pas... eh bien oui ! Je vais les nommer... Véronique et Judith !

 

Elles n'ont pas osé la cuisiner, mais je vous assure, à vous très chères lectrices et très chers lecteurs, que cette soupe est excellente... un peu sucrée, mais juste ce qu'il faut.

 

Ingrédients pour 6 personnes

  • 1 kg de carottes
  • 1 litre de lait
  • 75 gr d'amandes en poudre
  • 2 oignons
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'arachide
  • 1 cuillère à soupe d'amandes effilées
  • Sel et poivre - un peu de cerfeuil

Préparation :

  • Portez le lait à ébullition
  • Retirez du feu, ajoutez les amandes en
    poudre, mélangez, couvrez et laissez infuser
  • Pendant ce temps, hachez les oignons
  • Râpez les carottes
  • Dans une cocotte, faites chauffez l'huile
  • Faites revenir l'oignon en remuant, puis ajoutez (avant coloration) les carottes râpées et laissez cuire 5 mn en mélangeant
  • Filtrez le lait au travers d'une passoire, puis versez dans la
    cocotte, couvrez et faites cuire 15 mn
  • Retirez et laissez tiédir, avant de mixer pour obtenir une soupe veloutée
  • Salez légèrement, ajoutez la crème fraîche
  • Mélangez et remettez sur feu doux
  • Réchauffez jusqu’aux premiers frémissements
  • En parallèle, faites dorer les amandes effilées dans une poêle
    (sans MG)
  • Retirez, répartissez la soupe dans 6 bols, parsemez
    d'amandes effilées et décorez d'un brin de cerfeuil
  • Poivrez et servez

Bon appétit !

 

Céline

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 11:00
Volaille aux noix

Comme le disait ma très chère belle-mère, des blancs de poulet c'est bon, mais il faut savoir les préparer. Si vous les mettez simplement dans la poêle, il n'y a pas beaucoup de goût.

 

Je vous ai donc dégoté une excellente recette de blancs de poulet ou de dinde. Elle n'aura pas d'effets immédiats sur la culotte de cheval... car elle est pauvre en matière grasse.

 

Volaille aux noix pour 4 personnes

 

Préparation : 30 min / Cuisson : 35 min

Ingrédients :

  • 4 blancs de volaille (poulet, dinde)
  • 3 échalotes
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 20 cl de crème semi épaisse allégée à 5 % de MG
  • 20 g de cerneaux de noix
  • 15 cl de vin blanc
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • persil
  • sel, poivre

Préparation :

  • Hachez grossièrement les cerneaux de noix, puis faites-les dorer dans une sauteuse bien chaude, puis réservez-les.
  • Dans une casserole, faites bouillir le vin blanc, puis hors du feu, flambez-le.
  • Pelez l’oignon, les échalotes et l’ail. Émincez-les.
  • Dans une sauteuse, chauffez l’huile et dorez-y les blancs de volaille de chaque côté.
  • Retirez-les et réservez-les au chaud.
  • Mettez les échalotes, l'oignon et l'ail dans la sauteuse et faites les revenir tout doucement. Ajoutez-y les blancs de volaille. Incorporez également le vin blanc flambé et la crème.
  • Assaisonnez et laissez mijoter à couvert pendant 10 min.
  • Retirez à nouveau les blancs et gardez-les au chaud.
  • Faites bouillir la sauce pour l’épaissir.
  • Mettez les blancs de volaille dans un plat, nappez-les de sauce, et décorez des cerneaux de noix poêlés.
  • Servez, c’est prêt !

 

Commentaire nutritionnel :

 

Cette recette est légère et pauvre en calories. La volaille est une source de bonnes protéines destinées à la construction nos cellules. Elle amène également du fer pour le transport de l’oxygène tout en limitant l’apport de graisses animales. (Dont notre alimentation est souvent trop riche) Les noix ajoutées à ce plat assurent un apport en vitamines et oligo-éléments non négligeables : en particulier du cuivre (qui favorise l’absorption du fer), du fer, du fluor (pour solidifier nos os et dents), du magnésium (qui régularise le rythme cardiaque)… Mais aussi de la vitamine B1 (pour une bonne croissance), de la B2 (pour la qualité de nos tissus) … C’est pourquoi les fruits secs et oléagineux doivent être incorporés dans notre alimentation en raison d’un intérêt nutritionnel. De plus, ils permettent d’apporter de nouvelles saveurs à nos plats.

 

Alors, à vos fourneaux !

 

Céline

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 11:00
Soupe aux petits pois et à la roquette

Nous avons testé pour vous…. Et nous nous sommes beaucoup régalés…

 

Il faut à peu prés 35 minutes pour la préparer. La quantité est bien pour un repas (souper de préférence) pour deux personnes. Et croyez-moi, cette soupe est vraiment bonne !

 

Ingrédients : 

  • 1 cuillère à soupe de beurre
  • 1 oignon haché
  • 350 g de pois surgelés ou frais (si vous devez les écossez, prenez 1 kg de pois frais)
  • 5 dl de bouillon de légume
  • 5 gouttes de Tabasco vert
  • 75 g de fromage frais de chèvre émietté.

Préparation :

  • Mettez le beurre dans la poêle, y jeter l’oignon haché, le faire suer
  • Ajoutez les petits pois que vous faites suer 5 minutes
  • Versez le bouillon puis baissez le feu
  • Laissez mijoter sur feu doux, à couvert, durant 25 minutes
  • Réduire en purée, personnellement j'ai rajouté un peu d’eau car c’était assez épais
  • Passez au chinois, sauf si vous aimez avoir des petits morceaux
  • Assaisonnez de quelques gouttes de Tabasco vert
  • Dans l’assiette vous y déposerez des petits morceaux de chèvre émiettée ainsi que des petites feuilles de Roquette
  • Servez aussitôt.

Nous n’avions pas de fromage frais de chèvre, j'ai donc pris du fromage de chèvre « biquette » à la Migros coupée en tranche en retirant la peau.

 

A la place de la roquette j'ai mis un petit mélange de salade que nous avions chez nous et ça va très bien aussi.

 

Essayez cette soupe et faites-nous part de vos commentaires !

 

Céline

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 13:45

Soupe de chalet 01

 

A la veille de ce bel automne qui se prépare, voici une recette plutôt consistante que m'avait donné, en 1991, un collègue de travail gruyérien, Jean-Pierre Jacquat, que je remercie encore au passage... Alors, régalez-vous !

 

 Quantités à respecter pour 50 litres de produit fini

  • 3,5 kg de poireaux
  • 3,5 kg d’oignons
  • 7 kg de pommes de terre
  • 1 kg de carottes
  • 300 gr. de persil
  • 1 botte de ciboulette
  • 14 litres de lait
  • 3,5 litres de crème
  • 1 kg de fèves
  • 1,5 kg de cornettes
  • 2,5 kg de fromage (Gruyère)
  • croûtons

Soupe de chalet 02

 

Quelques conseils pratiques

  1. Pour faire revenir les légumes dans un corps gras tel que celui-ci, ajouter 35 litres d’eau, du bouillon gras ainsi que du sel, puis ajouter le lait et les pommes de terre.
  2. Faire cuire le tout pendant 45 minutes. Les pommes de terre doivent être bien cuites afin de lier le tout.
  3. Ajouter les fèves 30 minutes avant de servir.
  4. Cuire les cornettes à part et les ajouter seulement 5 minutes avant de servir.
  5. Pour le transport et le stockage, une boille à lait fait très bien l’affaire.
  6. La soupe doit être très chaude étant donné qu’il faut y ajouter la crème et la ciboulette également au dernier moment.
  7. Ne pas oublier de mettre les croûtons et du fromage râpé sur la table.
  8. La soupe de chalet est un repas assez lourd (si, si !). Alors, faites attention de ne pas avoir froid pendant et après le repas…

 

Bon appétit !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 07:00

Voici une recette rafraîchissante, sans prétention et facile à réaliser, pour élaborer un bon steak tartare...

 

Steak tartare 01

 

Tout d'abord, il est préférable de prendre de la viande de bœuf (steak ou filet), environ 150 g à 180 g par personne, chez votre boucher. La qualité et l'hygiène de la viande sont primordiales si vous voulez éviter des déconvenues, genre gastro...

 

Ensuite, vous préparez des toasts, sans omettre le beurre. Les frites sont également bienvenues.

 

Enfin, hachez la viande avec un hachoir (ou un bon couteau) aussi fin que possible, à votre convenance. Il y a aussi des bouchers qui peuvent vous préparer la viande, mais parfois c'est trop fin ou pas assez... donc il y a des risques d'être un peu déçu du résultat.

 

Ingrédients nécessaires pour réaliser une bonne sauce :

  • pâte d’anchois
  • raifort
  • tabasco
  • sel
  • moutarde
  • ketch-up
  • jaune d’oeuf (1 par personne)
  • ail (haché très fin)
  • oignons (hachés très fin)
  • cornichons (hachés très fin)
  • cognac ou whisky ou vodka

Versez le(s) jaune(s) d'œuf(s) dans une assiette creuse. Ajoutez la moutarde. Mélangez la pâte d'anchois et le raifort. Émulsionnez le jaune, la moutarde, la pâte d'anchois et le raifort. Ajoutez les condiments et les épices.

 

Versez le ketchup et quelques gouttes de tabasco. Mélangez l'ensemble afin d'obtenir une sauce tartare homogène.

 

Déposez le steak et l'écrasez dans la sauce. Malaxez le steak avec la sauce à l'aide de la cuillère et de la fourchette de façon à obtenir un ensemble lié.

 

Préparez la sauce en deux fois. Si elle est trop forte (trop épicée), il faut rajouter du rhum et/ou du ketch-up ! La sauce ne doit pas être trop liquide, ni trop épicée !

 

Attention, lorsqu’il y a 1 kg de viande et plus, la sauce doit être assez épicée car elle perd de sa saveur dans le volume de la viande !

 

Oeil-de-perdrix Neuchâtel 01

 

Il est possible de boire soit du vin rouge (pas trop corsé, le Beaujolais est bienvenu – Fleurie, Brouilly) soit du vin rosé bien frais et pas trop sucré, genre Œil-de-perdrix de Neuchâtel, Rioja, etc. !

  

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un Bon appétit !!!

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 13:07

Pour celles et ceux qui aiment boire une bonne sangria de temps à autre, voici une petite recette maison, sans prétention... Vous m'en direz des nouvelles !

 

 Quantités à respecter pour 1 litre de vin

  • 1 pomme,  1 orange, 1 citron (à couper en quartiers)
  • 2 bâtons de cannelle
  • 50 grammes de sucre
  • 1 dl de cognac
  • 1 dl d’eau
  • 1-2 dl de limonade citron
  • 2-3 clous de girofle

Sangria 01

 

Quelques conseils pratiques

  1. Le vin doit être de bonne qualité et pas trop lourd. En Suisse, un pinot noir fait très bien l’affaire, un Gamay aussi. Un bon Beaujolais (Brouilly) est idéal !
  2. La limonade peut être rajoutée 1 à 2 heures avant de servir la sangria. De cette manière la sangria sera plus pétillante. Par contre, si vous ne désirez pas avoir une sangria avec des bulles, il faut mettre la limonade 5 à 6 heures avant de la servir.
  3. La sangria doit se préparer au minimum 24 heures à l’avance.
  4. La sangria doit être servie fraîche. Par conséquent, elle doit être entreposée dans un endroit frais avant la consommation.
  5. Pour le transport et le stockage, une boille à lait fait très bien l’affaire.

 

A votre santé !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche