Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 07:24
Légalité du Certificat Covid

Légalité du certificat Covid

1. Le certificat Covid est illégal. Il n’a pas de base légale, ni dans la Constitution, ni dans la Loi Covid-19, ni dans la Loi sur les épidémies.

2. Le certificat Covid viole le principe de la subsidiarité et de la proportionnalité (art.1 al.2 et art.2bis Loi Covid-19 et la Constitution). Si les unités en soin intensif étaient réellement aussi saturées, on aurait dû augmenter leur nombre et leur personnel au lieu de les diminuer et d’introduire le certificat Covid.

3. Le certificat Covid viole l’interdiction de discriminer (art.8 Cst) ainsi que la Loi sur les épidémies et la Loi Covid-19. Ce droit peut être revendiqué par tout citoyen (art. 6 Cst) et doit être appliqué par tout fonctionnaire (art.5, 35 et 36 Cst).

4. Le certificat Covid viole la Loi fédérale sur la protection des données (LPD)

5. Toute personne qui impose le certificat Covid commet une contrainte au sens de l’art.181 du Code pénal.

Légalité du Certificat Covid

Mode d’emploi

1. Bien connaître votre droit (voir légalité du certificat Covid)

2. Allez au travail, au cours (mieux en groupe), à l’hôpital pour visiter quelqu’un, au restaurant, au fitness….

3. Restez calme, poli mais déterminé, car vous savez que le droit est de votre côté.

4. A l’employeur, au responsable, au personnel hospitalier, demandez la base légale sur laquelle il fonde l’obligation du certificat (il sera dans l’impossibilité de vous la fournir, Alain Berset a dit n’est pas une base légale)

5. Au vigile vous demandez une personne responsable, s’il vous le refuse, vous passez, il n’a pas le droit de vous arrêter, s’il appelle la police et s’ils arrivent (très souvent ils ont mieux à faire) vous leur demandez la base légale

6. Montrez alors à l’employeur, au responsable, au personnel hospitalier, à l’agent de police les arguments juridiques (voir légalité du certificat Covid)

Légalité du Certificat Covid

7. En cas de refus de l’employeur, du responsable à l’Uni, du personnel hospitalier, demandez un refus par écrit avec justification et revenez le lendemain

8. Comme employé, ne donnez jamais votre démission, ne signez rien. Si vous ne vous sentez pas la force de contester, mettez-vous en arrêt maladie ou acceptez les tests, mais seulement des tests salivaires (ex. Etilab Boudry, Pharmaconfort City avec ordonnance).

9. Comme étudiant, si vous ne vous sentez pas la force de contester, acceptez les tests, mais seulement des tests salivaires.

10. Il y aura bientôt des lettres type sur https://www.levirusdeslibertes.ch 

11. Vous pouvez aussi prendre un avocat, à plusieurs dans le même cas de figure, c’est moins cher.

 

Source : Association Le virus des Libertés

 

 

Des avocats et juristes suisses au service de nos droits fondamentaux

 "Le Virus des Libertés" est  une association créée en décembre 2020 par des avocats et juristes suisses.

Face à la crise sanitaire relative au virus COVID-19 et aux mesures qui s’en sont suivies, nous avons décidé de nous unir et d’agir, afin non seulement de défendre les droits des citoyens suisses mais également de contrôler la légalité des décisions prises par les autorités.

Animés par des valeurs de liberté, d’égalité et de solidarité, nous sommes convaincus que c’est ensemble que nous trouverons la voie vers la résolution de cette crise.

Nous préférons la force de l’argument à l’argument de la force, c’est pourquoi nous étudions chaque situation avec le plus grand soin et avançons avec positivité, patience et persévérance.

​Rejoignez-nous !

​Ensemble , nous sommes plus forts ! Nous avons besoin de votre soutien.

Légalité du Certificat Covid
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2021 2 20 /07 /juillet /2021 10:18

A 46 ans, Me Fabrice Di Vizio est devenu lors de l’épidémie de Covid-19 l’avocat le plus médiatisé de France, enchaînant les interviews sur les plateaux télé ou dans les colonnes des plus grands journaux. Indigné par le manque de considération pour les médecins libéraux engagés sur le front, le spécialiste de la défense des soignants s’est attaqué, dès le printemps, aux plus hauts représentants de l’Etat. Au risque parfois d’irriter ceux qui jugeaient que le “temps de la justice” n’était pas venu. Fin octobre, c’est en attaquant l’Agence nationale de sécurité du médicament pour le compte du Pr Raoult que Me Di Vizio s’est attiré les foudres de certains médecins, essuyant des dizaines de menaces de mort qui ne l’ont pourtant pas fait décrocher. Portrait d’un homme engagé.

 

“Quand je défends, je défends. Il ne faut pas trop me chercher.” D’emblée, l’avocat parisien d’origine italienne annonce la couleur. Sous son apparence réservée, Maître Fabrice Di Vizio, 46 ans, n’est pas du genre à se faire marcher dessus. Et ce n’est pas le poster en noir et blanc de Rocky posé à même le sol dans son cabinet qui nous fera en douter : ici, on mène aussi de durs combats.

Affaire du Mediator, Subutex, des gélules amaigrissantes, l’avocat spécialisé dans la défense des professionnels de santé, également intervenant ponctuel en faculté de médecine, a été de tous les grands procès de scandales sanitaires. Mais c’est pour son engagement auprès des médecins pendant l’épidémie de coronavirus qu’il a été propulsé sur les devants de la scène, invité régulièrement sur les plateaux télévisés.

Et pour cause : dès le mois de mars, alors que le Gouvernement s’apprêtait à annoncer le confinement de tous les Français, Me Di Vizio, persuadé dès le 25 février que “ça allait flamber”, n’a pas hésité à porter la plainte du collectif de médecins “C19”, attaquant l’Etat pour obtenir des masques pour les libéraux. Peu après, ce sont l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn et le Premier ministre Edouard Philippe qu’il étrille pour mise en danger des personnes, pointant du doigt les mesures insuffisantes prises pour endiguer l’épidémie.

 

Source : Les Généralistes-CSMF

Partager cet article
Repost0
16 mars 2021 2 16 /03 /mars /2021 09:41
Invitation à se faire vacciner : Comment répondre ?
Invitation à se faire vacciner : Comment répondre ?

Madame, Monsieur,

 

J’ai bien reçu l’invitation pour recevoir un vaccin ARNm contre le SRAS-CoV-2 et vous en remercie.

 

Avant de prendre une quelconque décision y étant relative j’aimerais que vous m’informiez (1) en me répondant par écrit (2) sur les points suivants qui me semblent fondamentaux :

 

1- Me donner la liste complète des ingrédients des vaccins mis en circulation actuellement dans notre pays ;

 

2- Me certifier que le vaccin que vous projetez de m’injecter ne contient pas de MRC5 (des cellules de fœtus avortés ou traces d’ADN humains), ce qui irait à l’encontre de mes convictions religieuses ;

 

3- Me certifier qu’il n’y a aucun risque de réactions iatrogènes ;

 

4- M’informer de toutes les contre-indications et de tous les effets secondaires potentiels, réparables ou irréparables, à court, moyen et long termes ;

 

5- Me certifier de façon sans équivoque et de bonne foi, dans le respect de l’article 13 de la Convention d’Oviedo (3), que cette technologie n’a pas le potentiel de modifier l’ADN humain grâce à ce que l’on appelle la transcriptase inverse, qui permet explicitement le transfert d’informations de l’ARNm à l’ADN ;

 

6- Me certifier que ce vaccin ne contient pas d’inserts du virus VIH ;

 

7- Me certifier que le vaccin ne contient pas de puce d’Identification par Radiofréquence (Rfid) ou de nano technologie se présentant sous une forme quelconque ;

 

8- Me certifier que tous les paramètres médicaux concernant les essais et les études requis ont été satisfaits ;

 

9- Me préciser quels sont les autres traitements possibles pour lutter contre le SRAS-CoV-2 en détaillant les avantages et les inconvénients de chaque traitement, au sens de l’article 2 du Code de Nuremberg (4).

Invitation à se faire vacciner : Comment répondre ?

De plus, je vous prie de bien vouloir me répondre simplement, par oui ou par non, aux questions suivantes :

 

1. Si je me fais vacciner, puis-je arrêter de porter un masque ?

 

2. Si je me fais vacciner, puis-je arrêter la distanciation sociale ?

 

3. Si je me fais vacciner, dois-je encore respecter le couvre-feu ?

 

4. Si mes parents, mes grands-parents et moi-même sommes tous vaccinés, pouvons-nous nous étreindre à nouveau ?

 

5. Si je me fais vacciner, serai-je résistant à la Covid et à ses nombreux variants et pour combien de temps ?

 

6. Si je me fais vacciner, est-ce que j’éviterai les formes graves avec hospitalisation, ainsi que la mort ?

 

7. Si je me fais vacciner, serai-je contagieux pour les autres ?

 

8. Si j'éprouve une réaction indésirable grave, des effets à long terme (encore inconnus) entraînant même la mort, serai-je (ou ma famille) indemnisé ?

 

D’autre part, outre vos réponses, je compte m’informer de façon contradictoire par les indications données par les laboratoires et les experts officiels du Gouvernement, mais aussi par des scientifiques indépendants et des témoignages de personnes ayant déjà été vaccinées : ce n’est que lorsque j’aurai recueilli toutes ces informations que je serai à même de vous remettre mon consentement libre et éclairé (5), après avoir évalué objectivement la balance bénéfice/risque.

 

Le cas échéant, je reviendrai vers vous, en ayant éventuellement sélectionné le vaccin qui me conviendrait le mieux.

 

Je suis en parfaite santé et n’ai nullement l’intention de voyager, ce qui me permet de prendre un peu de recul afin de prendre une décision réfléchie et responsable, ayant toujours en mémoire le serment d’Hippocrate qui reste la pierre fondatrice de notre médecine : « primum non nocere ».

 

Recevez, Madame, Monsieur, l’assurance de ma meilleure considération.

Invitation à se faire vacciner : Comment répondre ?

Références légales :

 

(1) « J’informerai correctement les personnes qui font appel à mes soins » selon le Serment d'Hippocrate.

 

(2) Droits du patient selon plusieurs documents existants mis à disposition notamment par la Confédération, les cantons, diverses associations, etc. 

 

 « La communication avec le patient se déroule dans une langue claire.

 

 Le patient peut demander que les informations soient confirmées par écrit ».

 

(3) Convention sur les Droits de l’Homme et la biomédecine (STE n° 164), ouverte à la signature le 4 avril 1997 à Oviedo (Espagne). https://rm.coe.int/090000168007cf99

 

(4) Le Code de Nuremberg est un extrait du jugement pénal rendu en 1947 par le Tribunal militaire américain à charge de médecins du régime nazi, et constitue une jurisprudence pénale internationale. https://www.inserm.fr/sites/default/files/2017-11/Inserm_CodeNuremberg_TradAmiel.pdf

 

(5) Droits du patient selon la LAMal.

Invitation à se faire vacciner : Comment répondre ?

Le Serment Suisse

 

Le Serment d’Hippocrate est la formulation fondamentale de toute éthique médicale et constitue la base de la Déclaration de Genève datant de 1948. Dans le but d’adapter ce serment aux défis auxquels doit faire face aujourd’hui la profession médicale, la Fondation Dialog Ethik a élaboré, en coopération avec la FMCH, un nouveau serment dénommé «Serment suisse».

 

La FMCH envoie ainsi un signal clair concernant la noblesse de la profession médicale et le sens des responsabilités des médecins par rapport aux patients. Le Serment Suisse doit avant tout protéger la précieuse relation entre le patient et le médecin de toute influence économique, donc protéger les patients contre les incitations économiques inopportunes, comme les bonus liés au volume de prestations ou les plafonnements de budget. Il doit en outre renforcer l’éthique professionnelle des médecins et garantir la qualité médicale, notamment celle de l’indication.

 

Sur la base du Serment Suisse a également vu le jour le Code of Behaviour qui rappelle aux médecins les normes en matière d’activité médicale et propose aux sociétés de discipline médicale une directive d’action en cas de comportement inapproprié de la part des médecins.

 

Le Serment Suisse rencontre une attention de plus en plus grande dans le monde politique et médiatique, mais aussi à l’échelle internationale. Association faîtière de vingt sociétés de disciplines médicales chirurgicales et invasives et de trois associations professionnelles médicales, la FMCH assure le patronage de ce mouvement en Suisse.

 

Vous trouverez sur le site Internet de la Fondation Dialog Ethik de plus amples informations sur le Serment Suisse ainsi que son texte exact en quatre langues: https://www.dialog-ethik.ch/projekte/schweizer-eid.

 

Le secrétariat de la FMCH reste à votre disposition pour toute question. Sur préinscription, notamment, le Serment Suisse peut être obtenu auprès du secrétariat à Berne.

 

FMH Statuts et Code de déontologie

Invitation à se faire vacciner : Comment répondre ?
Invitation à se faire vacciner : Comment répondre ?
Partager cet article
Repost0
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 08:57
A méditer...

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 15:32

COLLECTIF SANTE

Collectif santé : Au service de l'humain

 

Conférence de presse du Collectif Santé - Réinfo Covid Suisse, du 19-02-2021.

https://collectif-sante.ch​ ( ou https://xn--collectif-sant-okb.ch/​)

 

Avec la participation de:

 

Collectif Parents: https://collectif-parents.ch/​

Collectif Enseignants et Educateurs: collectifromand.ens.edu@gmail.com

Le Virus des Libertés: Contact@virusdeslibertes.ch

Partager cet article
Repost0
17 février 2021 3 17 /02 /février /2021 12:02

Ekklesia Amiens

 

Alors que nous traversons sans doute l'une des plus grandes crises du XXIe siècle, plusieurs questions se posent, notamment face à la place et au rôle de l'Eglise. Comment devons-nous, en tant que croyants, réagir ? Quelles sont les perspectives d'avenir de l'Eglise ? Au travers de ce webinaire, pasteur Samuel Peterschmitt nous poussera dans une réflexion concernant l'Essentiel pour l'Eglise...

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 15:43

COLLECTIF SANTE

Collectif santé : Au service de l'humain

 

Rejoignez-nous sur https://collectif-santé.ch​ (ou https://xn--collectif-sant-okb.ch/​)

 

Nous sommes un collectif suisse de soignants et l'antenne suisse de RéinfoCovid.

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 11:23

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin : « L’État a réussi à terroriser la population »

 

Députée depuis 2017, exclue de LaREM le 6 mai 2020 suite à son vote contre le plan de déconfinement du gouvernement, Martine Wonner milite aujourd’hui contre la dictature sanitaire au sein de son nouveau groupe parlementaire Libertés et Territoires. Elle nous livre dans cette interview du 20 janvier 2021 son analyse en tant que médecin-psychiatre sur l’impact psychologique de cette crise sanitaire sur les Français.

 

Elle nous apporte un éclairage édifiant sur le fonctionnement du parlement et l’absence de contre-pouvoir face à un exécutif qui détient maintenant les pleins pouvoirs avec la prorogation le jour même de cet entretien de l’état d’urgence sanitaire jusqu’en juin 2021 (https://www.assemblee-nationale.fr/dy...​).

 

Co-fondatrice du collectif "Laissons les médecins prescrire" qui est à l'initiative de la création de la coordination du collectif Santé Libre (voir notre vidéo live tournée lors du lancement de la coordination du collectif : https://www.youtube.com/watch?v=ulJ-S...​), Martine Wonner appelle au retour d’un réel contre-pouvoir parlementaire dans les décisions sanitaires actuelles autour d’une autre gestion nationale incluant les traitements et la prévention.

 

Voir vidéo sur Facebook : https://www.facebook.com/magazine.nex...

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2021 3 13 /01 /janvier /2021 11:47

NTD Français

 

Conférence de coordination des collectifs de médecins indépendants pour une autre gestion sanitaire Samedi 09 janvier 2021 ( Paris)

 

Les collectifs de médecins favorables à une autre politique sanitaire s'organisent. Ils se regroupent en un comité santé/liberté pour défendre les patients et leurs médecins, ainsi que les libertés publiques, en particulier la liberté de prescrire et la liberté de choix du patient face à la politique vaccinale.

Ils soulignent qu'il existe d'autres voies thérapeutiques très efficaces face à cette pandémie et que rien ne justifie les mesures sanitaires actuelles comme le couvre-feu, le port du masque dans la rue, la fermeture des restaurants, bars, salles de spectacles, etc.

Un  comité scientifique indépendant sans conflits d'intérêt est créé pour guider une autre politique sanitaire et émettre des avis.  

 

Les Porte-paroles:

Dr Violaine Guérin ( Laissons les médecins prescrire)

Martine Wonner ( Députée)

Alain Houpert (Sénateur)

Dr Eric Ménat (Médecin généraliste)

Dr Gérard Guillaume (Rhumatologue)

Dr Claude Escarguel ( Microbiologiste)

Dr Claire Delval ( Réinfocovid) 

 

Remerciement : Alexandre Mouci, Nicolas Stoquer

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 10:34

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche