Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 14:20

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

Aujourd'hui le pasteur Patrice Martorano nous délivre un message édifiant au travers duquel nous pouvons découvrir comment remporter la victoire sur nos luttes intérieures.

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 09:06

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

Jésus, c’est le cadeau d’amour par excellence

Il peut vous délivrer de vos inquiétudes dues à la vie quotidienne : peur du lendemain, de l'échec, de l'insécurité, d'une perte d'emploi. Il peut vous guérir du passé, des abus que vous avez vécus, vous empêchant de vivre votre présent. Il peut vous pardonner des mauvaises actions, des fautes et des péchés que vous avez commis en étant une mauvaise personne.

Voici un message vidéo pour vous aider à saisir ce merveilleux cadeau 💝 

Je vous souhaite un joyeux Noël 🎊


Patrice Martorano.


 

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2019 3 20 /11 /novembre /2019 11:20

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

 

Résumé du message :

 

Dieu peut-il intervenir dans mon désert ?

 

Êtes-vous bloqué dans votre vie à cause de mauvaise décisions, d’un péché ou bien d’un entêtement ? Là où vous voyez la fin d’une histoire, le Seigneur voit lui, la possibilité de démarrer une nouvelle aventure. Vos échecs ne sont pas là pour vous servir de tombeau mais pour vous instruire. Ce qui vous disqualifie ce n’est pas le péché mais l’absence de repentance. Le repentir déclenche le processus de restauration.

 

Votre Dieu n’est pas un donneur de leçon mais un maître exemplaire. Etes-vous tombé? Pleurez-vous sur votre attitude? Alors le Seigneur est là pour vous tendre la main et vous relever. Il n’en a pas fini avec vous.

 

Soyez éclairé et béni à travers ce message car il y a un appel de Dieu sur votre vie. Dieu n'a jamais fini avec chacun(e) d'entre nous, même si nous avons péché, si nous avons pris une route qui n'était pas celle qui avait été tracée pour nous.

 

 

Exode 3; 1-4 : Moïse faisait paître le troupeau de Jéthro, son beau-père, sacrificateur de Madian; et il mena le troupeau derrière le désert, et vint à la montagne de Dieu, à Horeb. L'ange de l'Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point. Moïse dit: Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consume point. L'Éternel vit qu'il se détournait pour voir; et Dieu l'appela du milieu du buisson, et dit: Moïse! Moïse! Et il répondit: Me voici !

 

Exode 3; 6 : Et il ajouta: Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. Moïse se cacha le visage, car il craignait de regarder Dieu.

 

Exode 3; 7-9 :  L'Éternel dit: J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu'habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens. Voici, les cris d'Israël sont venus jusqu'à moi, et j'ai vu l'oppression que leur font souffrir les Égyptiens.

Dieu peut-il intervenir dans le désert ? Patrice Martorano

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 13:03

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

Quand j’ai donné ma vie à Jésus, je ne comprenais pas tout concernant l’œuvre de la croix. Des mots tels que : expiation, substitution, rédemption, œuvre salvatrice, etc. m’étaient complètement étrangers. La seule chose que je comprenais était que Dieu m’aimait malgré ma vie de péché et cela bouleversait mon cœur. Comment un Dieu si merveilleux, si bon, si pur pouvait-il m’aimer ? Comment avait-il pu donner son Fils unique pour moi ? Vraiment, cet amour a révolutionné ma vie !

Max Lucado a écrit : "Si Dieu avait un réfrigérateur, vous verriez votre photo sur la porte. S’il avait un portefeuille, votre photo s’y trouverait. Il vous envoie des bouquets de fleurs chaque printemps et un lever de soleil tous les matins. Chaque fois que vous avez envie de lui parler, il vous écoute. Il peut habiter l’univers entier, et pourtant c’est dans votre cœur qu’il a choisi de demeurer. Et que faites-vous du cadeau qu’il vous a envoyé à Bethlehem ? Sans parler de celui qu’il vous a fait, un certain vendredi, à Golgotha."

Je me souviens d’un cantique que j’aimais chanter lors de ma conversion : "Sa grâce a changé ma vie, j’aurai pu l’ignorer mais mon âme serait perdue. Sa grâce a changé ma vie !"

Voici un message pour vous aider à vivre dans la grâce...


Patrice Martorano

 

 

Résumé du message :

Dieu ne fait acception de personne. Peu importe notre passé, les étiquettes que l'on nous a collé et nos manquements les plus profonds. Peu importes nos plus grandes réussites et notre capacité à être de bons chrétiens. C'est la Grâce de Dieu seule qui change radicalement notre vie. De la même manière, nous sommes appelés à faire preuve d'une Grâce sans relâche envers notre entourage, et à être des vecteurs d'amour. 

 

Retrouvez-nous sur :

Notre site web - https://eglisemomentum.com/

Instagram - https://www.instagram.com/eglisemomentum

Facebook - https://www.facebook.com/EgliseMomentum/

-

Nous avons des formations en ligne pour vous : https://formation.eglisemomentum.com !

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 08:14

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

 

Résumé du message :

 

"Il est comme les pensées de son âme." (Proverbes 23; 7)

Quelles sont vos croyances envers Dieu, envers les autres et envers vous-mêmes ?

La Bible dit que nous sommes comme les pensées qui nous traversent, et nos croyances déterminent les choix que nous faisons. D'où l'importance de cultiver jour après jour des croyances de victoire, peu importe les circonstances.

Dieu accompli toujours ce qu'il a promis, même quand vos yeux voient le contraire !

 

 

Retrouvez-nous sur :

Notre site web - https://eglisemomentum.com/

Instagram - https://www.instagram.com/eglisemomentum

Facebook - https://www.facebook.com/EgliseMomentum/

-

Nous avons des formations en ligne pour vous : https://formation.eglisemomentum.com !

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2019 2 10 /09 /septembre /2019 16:32

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

A travers cet excellent message, Patrice Martorano nous encourage à nous abandonner entre les mains de Dieu car Dieu voit plus loin que nous.

 

Dieu a un un plan pour chacun d'entre nous et Il est capable de débloquer toutes les situations, même celles qui nous paraissent inextricables...

 

Entre tes mains, Seigneur, j'abandonne tout ce que j'appelle mien car tout t'appartient Seigneur !

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
18 août 2019 7 18 /08 /août /2019 09:03

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

Le pasteur Patrice Martorano nous encourage à être forts et stables spirituellement.

 

Il nous parle du quotient intellectuel (QI), du quotient émotionnel (QE) et du quotient... biblique (QB) !

 

La Parole de Dieu ne change pas. Notre Fondamentum, c'est la Parole de Dieu !

 

Les médias et la mode changent ! Dieu est le même hier, aujourd'hui et éternellement !

Partager cet article

Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 08:38

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

 

Résumé du message :

 

La vie est un curieux mélange de victoires et de défaites, de hauts et de bas, de top et de flops.

Dans cette vidéo, le pasteur Patrice Martorano nous encourage, avec beaucoup de bienveillance, à passer de l'apprentissage théorique à celui de la pratique : aimer Dieu inconditionnellement, dans les bons comme dans les mauvais moments.

 

Dans le nouveau testament, l’apôtre Paul dit : « Ce n’est pas à cause de mes besoins que je dis cela, car j’ai appris (MANTANO) à être satisfait de ma situation. Je sais vivre dans la pauvreté et je sais vivre dans l’abondance. Partout et en toutes circonstances j’ai appris (MUEO) à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et le besoin. Je peux tout par celui qui me fortifie. » (Philippiens 4:11-13)

 

Quand Paul dit qu’il a appris, notre traduction française nous donne le même mot à chaque fois : apprendre. Mais voici une nuance intéressante que le texte grec nous donne  :

- MANTANO : être enseigné, accroître sa connaissance. Paul a été enseigné par la théorie.

- MUEO : accoutumer quelqu’un à une chose, donner une connaissance intime à quelqu’un. Paul a appris en pratique, en vivant sa vie.

 

1 – J’ai appris à aimer Dieu dans la bénédiction

 

Ce ne sont pas uniquement les difficultés qui nous arrêtent dans notre marche avec le Seigneur mais parfois aussi l’absence de difficultés…

 

Paul était originaire d’une ville réputée, d’une famille aisée et noble, il avait reçu une éducation de qualité, il parlait plusieurs langues et pourtant, il va dire : « Si quelqu’un croit pouvoir se confier dans sa condition, je le peux plus encore : j’ai été circoncis le 8ème jour, je suis issu du peuple d’Israël, de la tribu de Benjamin, hébreu né d’hébreux ; en ce qui concerne la loi, j’étais pharisien […] par rapport à la justice de la loi, j’étais irréprochable. Mais ces qualités qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte à cause du bien suprême qu’est la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. A cause de Lui, je me suis laissé dépouiller de tout et je considère tout cela comme des ordures afin de gagner Christ. » (Philippiens 3:4-8)

 

Paul dit qu’en comparaison à Christ, sa condition privilégiée ne vaut rien. Rien n’est plus précieux et plus beau que Jésus. Paul a appris à aimer Dieu sans sa situation bénie.

 

2 – J’ai appris à aimer Dieu dans l’affliction

 

Depuis l’antiquité, les hommes ont toujours recherché un ou des dieux qui vont pourvoir à leurs besoins (le dieu de la pluie, le dieu du soleil, etc.). Il n’est pas inné pour l’homme d’aimer Dieu dans l’affliction, et pourtant nous devons apprendre à le faire.

 

Paul est passé par un grand nombre de difficultés :

« Paul s’exclame : Sont-ils ministres de Christ […] ? Je le suis plus encore : par les travaux, bien plus, par les coups, bien plus, par les emprisonnements, bien plus ; souvent en danger de mort, cinq fois j’ai reçu des juifs 40 coups moins un, 3 fois j’ai été abattu de verges, une fois j’ai été lapidé, 3 fois j’ai fait naufrage, j’ai passé un jour et une nuit dans l’abîme. » (2 Corinthiens 11:22-31)

 

Comme nous le faisons, Paul priait sans doute pour que ses journées soient bénies et gardées. Cependant, face aux difficultés, Paul ne s’est pas détourné une seule fois de Dieu, mais il a appris à l’aimer dans l’affliction.

 

Notre amour pour Dieu ne doit pas être conditionnel à ce que nous avons ou n’avons pas. Apprenons à aimer Dieu car il est Dieu !

Nous vivrons tous des hauts et des bas. Mais à la fin, ce qui façonnera notre existence est notre manière de réagir face aux événements. Les hauts et les bas sont nécessaires pour grandir et s’attacher à Dieu.

 

Nous devons comprendre que ce qui est important, ce ne sont pas les bénédictions de Dieu, mais ce qui est important c'est le Dieu de la bénédiction.

-

NOTRE EGLISE : Nous existons pour vous permettre de vivre un MOMENTUM, un moment où Dieu peut tout faire basculer ; au travers de la louange, de la prédication, des amitiés et du bénévolat.

-

Retrouvez-nous sur :

Notre site web - https://eglisemomentum.com/

Instagram - https://www.instagram.com/eglisemomentum

Facebook - https://www.facebook.com/EgliseMomentum/

-

Nous avons des formations en ligne pour vous : https://formation.eglisemomentum.com !

Partager cet article

Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 07:59

Partager cet article

Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 07:55

Eglise Momentum, Bordeaux avec le pasteur Patrice Martorano.

 

 

Résumé du message :

 

Lorsque nous commençons un projet ou une aventure, nous pensons que le trajet va partir d’un point A pour se terminer à un point B mais la réalité est bien souvent différente. Des tensions, des difficultés et des détours peuvent tenter de nous éloigner de la vision. Mais si nous tenons ferme avec l’appui de Dieu, tout est surmontable !

 

Dans le sport comme dans la vie, il y a des temps forts où nous dominons les choses, et des temps faibles où nous pouvons être en difficulté. Il est important de savoir déceler les pièges et savoir bien réagir lors des temps faibles pour tenir ferme et continuer d’avancer malgré tout. Voici les 3 principaux pièges qui nous détournent de la vision :

 

1 – La peur La peur et l’inquiétude peuvent nous détourner de l’objectif final. Cela restreint notre champ de vision, nous empêche de prendre du recul et de rester focus sur l’objectif. Les disciples de Jésus ont traversé une tempête et Jésus est venu à leur rencontre en marchant sur les eaux : « Pierre lui répondit : Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais voyant que le vent était fort, il eut peur ; et comme il commençait à s’enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve-moi ! Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa. » Matthieu 14:28-32 La peur nous aveugle et nous empêche d’avancer. C’est justement dans ces moments-là que nous devons être le plus focalisé sur la vision.

 

2 – Le plaisir Démas était quelqu’un de motivé. Paul avait beaucoup d’espoir pour l’avenir de ce jeune homme mais les plaisirs de ce monde l’ont détourné de la vision : « Démas m’a abandonné, par amour pour le siècle présent. » 1 Timothée 4:10 Il ne s’agit évidemment pas de vivre sans plaisir mais il faut que notre boussole de vie soit Dieu et non la quête de notre plaisir. Le péché ne se résume pas uniquement à l’immoralité et l’impureté. Le sens premier du péché signifie littéralement : rater la cible, désobéir à Dieu. Le plaisir influence notre perception du présent. Il est vital de reprendre les rênes en main sinon les décisions que nous prendrons seront prises en fonction de notre plaisir et non de la direction de Dieu. La douleur de l’effort, n’est rien comparée à la douleur des regrets.

 

3 – Choisir en fonction des autres Lorsque nos choix sont influencés par les autres, cela nous éloigne de notre cap. Nous devons apprendre parfois à dire non aux autres pour ne pas être détourné de ce que Dieu a prévu pour nous. Jésus lui-même est passé par là : « Dès que le jour parut, il sortit et alla dans le lieu désert. Une foule de gens se mirent à sa recherche et arrivèrent jusqu’à lui ; ils voulaient le retenir, afin qu’il ne les quittât point. Mais il leur dit : « Il faut aussi que j’annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu ; car c’est pour cela que j’ai été envoyé. » Et il prêchait dans les synagogues de la Galilée. » Luc 4:42-44 Sachons apprendre à identifier ces mécanismes qui tentent de nous détourner de la vision que Dieu a pour nous et que nous puissions réagir de la bonne manière : gardons Dieu comme boussole !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche