Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 11:46

© Émission produite par EMCI TV

Ajoutée le 19 janvier 2017

Avec Jérémy Sourdril et Joël Spinks.

 

Lorsque Dieu nous a parlé, mais que nous ne voyons rien de ce qu'il nous a dit, alors nous recherchons sa face. Nous nous humilions et nous le supplions d'agir pour son oeuvre. Ce type de jeûne peut facilement se prolonger. Parfois Dieu nous y pousse avant la naissance d'une église, d'un ministère ou d'une oeuvre spirituelle, et nous vivons alors un temps d'enfantement.

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 11:40

© Émission produite par EMCI TV

Ajoutée le 10 janvier 2017

Avec Jérémy Sourdril et Joël Spinks.

 

Jeûner pour rendre un culte à Dieu, en l'adorant et en le louant est un sacrifice qui plaît à Dieu. Nous pouvons jeûner pour prier en faveur des besoins du Royaume. Dans des temps de consécration, on a plus de temps pour prier pour les gens, prier pour des pays, prier pour les choses que Dieu met dans nos cœurs. C'est l'occasion d'accomplir Éphésiens 6:18 :"Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints".

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 11:02

© Émission produite par EMCI TV

Ajoutée le 7 janvier 2017

Avec Jérémy Sourdril et Joël Spinks.

 

Beaucoup de gens tombent, non pas toujours parce qu'ils ont un plus mauvais cœur que d'autres, mais plutôt parce qu'ils n'ont pas fortifié leur être intérieur.

 

Le jeûne régulier nous met en “mode veille”. Nous n'avons plus le désir de pécher, c'est comme si les passions de nos membres étaient devenus inexistants, comme s'ils n'étaient plus.

 

Retrouvez l'enseignement complet en cliquant ICI.

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 10:55

© Émission produite par EMCI TV

Ajoutée le 4 janvier 2017

Avec Jérémy Sourdril et Joël Spinks.

 

 

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 10:50

© Émission produite par EMCI TV

Ajoutée le 4 janvier 2017

Avec Jérémy Sourdril et Joël Spinks.

 

Le jeûne de renoncement permet de renoncer à la chair et aussi de se consacrer entièrement à Dieu. C'est un moment privilégié qui favorise la repentance, le changement de voies. Dans les temps de jeûne, notre esprit est vif, actif et disposé à aimer et honorer Dieu.

 

ENSEIGNEMENT :

Nous avons vu sept bonnes raisons de jeûner dans les émissions précédentes, mais nous pouvons dire que le jeûne permet de se consacrer à Dieu de façon générale. S'offrir un temps spécial avec Dieu, car Jésus même nous demande de jeûner.

Marc 2.22 «Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves. »

 

Des fois nous voulons vivre des choses fortes avec Dieu, mais nous ne sommes pas prêts car notre cœur ne l'est pas. Les israélites en sortant d'Égypte ont continué à avoir de nombreuses passions et n'ont pas pu entrer dans ce que Dieu avait pour eux. À leur image, les passions et les désirs de notre cœur nous attirent trop souvent loin de la volonté et du plan de Dieu pour nous. La recherche de notre vie devrait être la présence de Dieu.

Dieu veut nous remplir du Saint-Esprit. Il veut mettre du vin nouveau en nous. Le temps de jeûne nous prédispose à recevoir ce vin nouveau. Dieu nous a créés avec la capacité de choisir et nous permet d'être transformés.

Joël 2.12-14 «Maintenant encore, dit l'Éternel, Revenez à moi de tout votre cœur, avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations ! 13 Déchirez vos cœurs et non vos vêtements, et revenez à l'Éternel, votre Dieu; car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et il se repent des maux qu'il envoie. 14 Qui sait s'il ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s'il ne laissera pas après lui la bénédiction, des offrandes et des libations pour l'Éternel, votre Dieu ? »

 

Quand on poursuit Dieu il laisse derrière Lui des grâces. Quand on jeûne, il faut déchirer son cœur et pas ses habits. Cela veut dire qu'on revient à Dieu de tout notre cœur. Ce type de jeûne concerne tous ceux qui marchent avec Dieu aussi bien que ceux qui sont loin de Lui. C'est une décision à prendre. L'Esprit de Dieu en nous nous accordera des révélations durant le jeûne pour vivre une transformation. Dieu nous fait une grâce en remplaçant le mauvais en nous par du bon, du meilleur. Nous ne réalisons pas à quel point nous pouvons être loin de Dieu. Cela n'a rien à voir avec le péché mais c'est une condition de vie pendant laquelle nous sommes concernés par la routine, les habitudes, et plus par les préoccupations de Dieu.

Durant les périodes de jeûne, on peut expérimenter la présence tangible de Dieu. On peut connaître Dieu dans notre chair, car notre corps est son temple. Par exemple, les souffrances physiques qui résultent de persécutions à cause du nom de Dieu peuvent amener une dimension de la présence tangible de Dieu très réelle dans la vie de celui qui est persécuté. Mais ce n'est pas seulement dans ces cas que se manifeste la présence de Dieu; on peut la ressentir par l'onction tout simplement.

Jean avait une proximité, une intimité avec Jésus. Il pouvait poser sa tête sur la poitrine du Seigneur. Nous pouvons aussi ressentir la proximité de Dieu, sa présence quand nous sommes proches de Lui par des temps de prières, de jeûne et de consécration. En hébreu, le Kabod représente la présence de Dieu, on peut la ressentir, comme la présence d'une personne réelle (une pesanteur qui vient sur nous). Cette pesanteur est tellement lourde qu'elle peut nous écraser des fois.

La consécration à Dieu est une partie essentielle du jeûne de renoncement. Ce n'est pas un jeûne pour soi, mais un moment pour Dieu. Une offrande, une semence. « Je me consacre à Dieu parce que je L'aime ». La consécration dans le jeûne a le pouvoir de nous transformer. S'offrir à Dieu est vraiment glorieux car Il nous remplit et nous change.

1 Samuel 1.11 « Elle fit un vœu, en disant : Éternel des armées ! Si tu daignes regarder l'affliction de ta servante, si tu te souviens de moi et n'oublies point ta servante, et si tu donnes à ta servante un enfant mâle, je le consacrerai à l'Éternel pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne passera point sur sa tête. »

 

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 10:45

© Émission produite par EMCI TV

Ajoutée le 31 décembre 2016

Avec Jérémy Sourdril et Joël Spinks.

 

 

Le jeûne de renoncement permet comme cela se lit de renoncer à la chair. Il nous aide à renoncer à notre vie, à nos désirs, à notre façon de faire pour choisir Dieu. Faire mourir les passions, se repentir, se consacrer, trouver la volonté de Dieu pour sa vie, développer une vie de sobriété, sont toutes les raisons d'entamer un jeûne de renoncement.

 

ENSEIGNEMENT :

Pourquoi vouloir renoncer à la chair ? La chair c'est tout ce qui ne se soumet pas à la main de Dieu, à tout ce qui Lui déplaît.

Jacques 4.1-2 « D'où viennent les luttes, et d'où viennent les querelles parmi vous ? N'est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres ? 2 Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.»

Si nous vivons selon la chair, nous allons mourir spirituellement. Il faut prendre la décision de vivre selon l'esprit. Et le jeûne va nous aider à y arriver. Les passions, les convoitises qui sont en nous, déshonorent Dieu.

1 Pierre 2.11 «Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme. »

 

Quand nous jeûnons, nous décidons que notre esprit va dominer sur la chair. Très souvent, nos échecs sont dus au fait que notre chair n'est pas soumise à Dieu. Il faudra renforcer l'esprit pour arriver aux victoires que nous désirons.

À la croix, Jésus a tout accompli, et nous sommes libres et bénis en lui. Le jeûne en lui-même n'a pas la capacité de nous libérer, c'est le rôle de Jésus. Ce sont les intentions du cœur qui vont manifester une différence. La croix nous sanctifie et nous libère du péché. On peut jeûner dans l'intention de connaître ou de recevoir une clé en vue de la délivrance. Pour quelqu'un qui aurait des problèmes de dépendances par exemple, le jeûne peut meurtrir sa chair et lui accorder un soulagement, une délivrance; mais si elle n'a pas connu ou compris l'œuvre de la croix, elle va rapidement retomber dans ses vieilles habitudes.

La croix n'est pas un morceau de bois. C'est l'œuvre par laquelle Jésus nous a délivrés de tout ce qui nous liait. C'est important de recevoir la révélation de la croix. Peu importe le besoin de délivrance que nous avons, la compréhension de l'œuvre de la croix va nous aider à saisir notre victoire.

1 Corinthiens 1.18 «Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. »

 

La puissance pour le jeûne ne vient pas de ns capacités humaines, elle vient du Saint-Esprit. Et le Saint-Esprit descend à cause de l'œuvre de la croix.

Romains 8.13 «Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, »

1 Corinthiens 7.5 «Ne vous privez point l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence. »

 

À travers le jeûne, nous recevons des révélations qui vont nous aider à avancer. Les temps de mis à part sont très importants. Ces moments où nous nous privons de certaines choses pour passer du temps avec Dieu et nourrir notre esprit.

Dans un jeûne prolongé (plusieurs jours), il y a une dimension, une révélation qu'on ne retrouve pas dans un jeûne simple. Il y a une raison pour laquelle Moïse ou Jésus ont jeûné quarante jours plutôt qu'un.

Deutéronome 8.2-3 «Souviens-toi de tout le chemin que l'Éternel, ton Dieu, t'a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton cœur et si tu garderais ou non ses commandements. 3 Il t'a humilié, il t'a fait souffrir de la faim, et il t'a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que n'avaient pas connue tes pères, afin de t'apprendre que l'homme ne vit pas de pain seulement, mais que l'homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l'Éternel. »

 

Le désert - ou le jeûne - est un temps de renoncement pendant lequel certaines choses et certains traits de caractère ressortent. Dieu nous y conduit pour nous purger, pour nous affiner, nous purifier. On réalise dans quelle position on était et ce que nous devons changer. C'est un désert pour notre corps, mais un jardin arrosé pour notre esprit.

Dans tous les cas, il ne faut pas essayer de copier le jeûne de quelqu'un d'autre, il faut aller à notre rythme et selon ce que l'Esprit de Dieu nous met à cœur. On peut commencer progressivement, en se souvenant que la faim n'est que le désir de notre corps de se nourrir d'aliments. Aussi, tous les temps de jeûnes sont inspirés de Dieu; le diable ne nous encouragera jamais à jeûner.

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 10:43

© Émission produite par EMCI TV

Ajoutée le 31 décembre 2016

Avec Jérémy Sourdril et Joël Spinks.

 

 

Le jeûne peut être une grâce, le pasteur Jérémy a jeûné de façon exceptionnelle à plusieurs reprises dans sa vie. Il lui est arrivé de jeûner quarante jours tout comme Jésus dans le désert. Dans ses moments, il n'y a que la présence de Dieu qui peut remplir sa soif, son cœur ne soupire qu'après le Seigneur. Découvrons son témoignage dans cette première partie d'émission.

 

ENSEIGNEMENT :

Nous parlons du jeûne de façon spirituelle. Mais évidemment tout ce qui a trait à la santé, il faut consulter un médecin avant de rentrer dans de longues périodes de jeûne. Si le jeûne est caractérisé par l'abstention de nourriture, il peut aussi prendre d'autres visages. Le pasteur Joël a une fois reçu de jeûner de médias pour se concentrer sur la prière. Ce jeûne l'a a amené à une grâce particulière pour les médias dans son ministère. Le jeûne de Daniel ou l'on s'abstient de viande est un autre type de jeûne. Nous découvrirons ces différentes façons de jeûner tout au long des émissions suivantes.

Il y a une puissance dans le jeûne. Ce n'est pas une grève de la fin. On ne jeûne pas pour recevoir des choses en manipulant Dieu. C'est une fausse conception qui circule dans l'église. Le cœur de Dieu est touché par nos dispositions intérieures. On jeûne pour briser la chair et fortifier l'esprit. Voici 7 bonnes raisons de jeûner :

 

 - Parce que Jésus le recommande

 - Pour nous aider à renoncer à notre vie

 - Pour veiller

 - Pour servir Dieu,

 - Parce qu'on a soif de Dieu

 - Pour se consacrer à Dieu

 - Parce qu'on a un besoin personnel

 

Matthieu 4.4 « Jésus répondit : Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

 

Le jeûne est un temps où on s'humilie devant Dieu pour déguster sa présence et non des aliments. On valorise plus la présence de Dieu que tout autre chose.

Romains 14.17 «Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. »

Matthieu 6.16-18 « Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. 17 Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, 18 afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.»

 

Le jeûne permet de réaliser qu'on ne peut pas vivre que de pain. La présence de Dieu devient indispensable, nécessaire à notre survie. Il y a une récompense quand on jeûne, une gloire, un sentiment de vivre au-dessus du naturel, vraiment dans le lieu où Dieu se tient. Lors du jeûne Dieu a une nourriture à nous donner qui est tellement plus glorieuse que celle que nous avons dans le naturel.

Le jeûne est aussi pour notre génération, car Jésus le demande. Nous sommes dans le jour où l'époux n'est plus présent physiquement et donc dans ces jours où nous devons jeûner.

Matthieu 9.15 «Jésus leur répondit : Les amis de l'époux peuvent-ils s'affliger pendant que l'époux est avec eux ? Les jours viendront où l'époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront. »

 

Les apôtres jeûnaient régulièrement dans le livre des Actes. Quand on rentre dans notre quotidien et que la chair prend le dessus, c'est souvent le temps de jeûner pour fortifier son esprit.

2 Corinthiens 11.27 «J'ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité. »

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 10:40

© Émission produite par EMCI TV

Ajoutée le 3 octobre 2016

Avec Jérémy Sourdril.

 

Avez-vous déjà entendu parler du jeûne de Daniel, d'Esther et des autres ? Il semblerait que le jeûne offre diverses déclinaisons. Ce qui est important n'est pas le nom du jeûne, ni ce que nous mangeons ou pas, mais l'attitude et le cœur avec lesquels nous jeûnons.

Ces différents jeûnes ne doivent pas devenir des distractions ou des excuses à la consécration. Daniel a pu jeûner d'une façon, et Esther d'une autre, mais leur cœur était tourné vers le Seigneur. Par-dessus tout, nous devons suivre l'impulsion de l'Esprit de Dieu qui peut nous conduire dans des temps de jeûnes spécifiques.

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 10:29

Santé Optimum

Ajoutée le 15 nov. 2018

 

Cette vidéo, diffusée sur la chaîne franco-allemande ARTE en 2011, est la vidéo qui a permis de remettre au goût du jour une thérapie déjà pratiquée depuis longtemps. Vous découvrirez à travers cette vidéo les aspects historiques et scientifiques qui attestent de la cohérence de cette approche.

 

Rejeté de notre arsenal de soin, elle a depuis retrouvé ses lettres de noblesse et un nombre croissant de personnes l'utilisent pour recouvrer sa forme physique et son bien-être, en particulier pour le traitement d'un grand nombre de maladies chroniques.

 

Vous pouvez compléter cette vue en lisant le livre (voir ci-dessous) de l'auteur du rapport, Thierry de Lestrade.

 

 

Et s'il existait une alternative au "tout médicament" ? En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante.

 

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s'il existait une autre voie thérapeutique ?

 

Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Réputé pour sa source d'eau chaude, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, est aussi connu pour son centre de jeûne, créé en 1995. Atteints d'asthme, de diabète, de rhumatisme, d'allergie… les patients, très encadrés, n'ingurgitent rien à part de l'eau durant douze jours en moyenne mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d'acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures. Remboursé, ce traitement s'appuie sur quarante ans d'études scientifiques, malheureusement non traduites, qui ont démarré sous l'ère soviétique. Bien qu'elles soient inconnues hors de Russie, des médecins et chercheurs occidentaux creusent aussi ce sillon, même si, aux pays du médicament-roi, ils bénéficient de peu de subventions.

 

Source : Boutique ARTE

Le jeûne : une nouvelle thérapie ?
Le jeûne : une nouvelle thérapie ?

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche