Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2020 6 19 /09 /septembre /2020 15:50

Elvis Presley, le "King", icône absolue des débuts du rock'n'roll et de pop culture naissante, est raconté par ses plus proches collaborateurs artistiques et par ceux qui l'ont côtoyé directement. Avec 85 000 sosies dans le monde, des concerts virtuels et des reprises phares, l'Elvismania ne s'essouffle pas.

 

Plus de quarante ans après sa mort, le King reste l'une des plus formidables "cash machine" de l'industrie du disque et du merchandising. Mais il fut surtout un génie qui a marqué durablement l'histoire de la musique. "Avant Elvis, il n'y avait rien", observe John Lennon.

 

Né en 1935 à Tupelo dans une famille pauvre du Mississippi, le jeune Presley grandit en chantant du blues et du gospel dans l'église pentecôtiste de sa ville natale, majoritairement fréquentée par des Afro-Américains. C'est là qu'il puise ses influences musicales avant de débarquer à Memphis où il se fait remarquer à 19 ans par le producteur Sam Phillips lors d'une séance d'enregistrement. Après cette rencontre, les tubes s'enchaînent. Sa voix unique, son charme et son déhanché suggestif électrisent les foules jusqu'en 1958 où il est envoyé en Allemagne de l'Ouest pour son service militaire. À son retour, deux ans plus tard, le soldat le plus connu de la planète déserte la scène pour les plateaux de cinéma.

 

Il faudra attendre 1969 pour que le chanteur enflamme de nouveau les fans lors d'une tournée de plus de 600 concerts à Las Vegas. Accro aux médicaments et en surpoids, l'Elvis de cette période devient synonyme de ballades larmoyantes et de peines de cœur. "Devenu une caricature de lui-même", l'artiste s'éteint le 16 août 1977, à seulement 42 ans.

 

Grandeur et décadence Entremêlant images d'archives, comme cette émouvante séquence filmée de 1968 où le King ressuscite après des années d'errance en reprenant sur un plateau de télévision son tube "Blue Christmas", et témoignages de ses plus proches collaborateurs artistiques, ce documentaire célèbre l'homme et le chanteur. En déroulant ses multiples vies, de son enfance misérable dans le Sud jusqu'à sa fin pathétique dans la ville du pêché, le film raconte aussi en filigrane l'Amérique des années 1930 aux années 1970.

 

Les sept vies d'Elvis Documentaire de David Upshal (Royaume-Uni, 2017, 1h30mn) #Elvis #TheKing #RockNRoll

 

Source : ARTE https://www.youtube.com/channel/UCwI-...

Partager cet article

Repost0
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 15:43

Il semble que tout au long de sa vie, Elvis Presley a vécu un conflit intérieur profond.

 

D'une part il accepte d'être l'idole adulée de ses fans mais d'autre part, marqué par sa foi chrétienne, Il est irrésistiblement attiré par Dieu.

 

« Un jour, je mettrai toute ma foi en Dieu, parce que j’aime Dieu. Un jour, je me mettrai entièrement à son service comme tu le désires. » (Elvis Presley)

 

Mais jusqu’à sa mort, Elvis restera tiraillé entre sa foi et son mode de vie.

La face cachée d'Elvis Presley - Tiraillé entre la gloire et la foi
La face cachée d'Elvis Presley - Tiraillé entre la gloire et la foi

S’il est une icône incontestée de son vivant, avec plus de sept cent millions de disques vendus et 1 156 concerts outre-Atlantique, sa mort prématurée, à 42 ans, le propulse au rang de légende. Chaque année, plus de 600 000 visiteurs se rendent dans le jardin de Graceland afin de lui rendre hommage. « Avant Elvis, il n’y avait rien », affirmait John Lennon, célèbre cofondateur des Beatles, également disparu prématurément, trois ans plus tard. Un élément essentiel de sa vie est pourtant souvent oublié : sa foi.

 

En effet, le seul artiste ayant interprété du gospel à Las Vegas avait un jour déclaré à un journaliste dans celle qui est surnommée Sin City (« la ville du péché ») : « On écrit beaucoup de bêtise à mon sujet. On dit que je suis le “King”. Mais pour moi il n’y a qu’un seul roi, Jésus-Christ. »

 

Né le 8 janvier 1935 dans le Mississippi, Elvis Aaron Presley grandit dans une famille évangélique. Petit, il fréquente assidûment une église appartenant à l’association mondiale des Assemblées de Dieu, important réseau d’églises pentecôtistes qui compte des millions de fidèles à travers le monde. Il suit alors avec intérêt l’Ecole du dimanche, équivalent protestant des cours de catéchisme. Le futur King, qui vit alors dans un quartier à dominante afro-américaine, se passionne aussi pour les chants religieux, principalement le gospel. A treize ans, il déménage avec ses parents à Memphis, où il vivra tout sa vie. Elvis continue à aller à l’église et chante du gospel.

 

Si, à certains moments, la célébrité et ses fréquentations dans le show-business l’éloigne de Dieu, il ne perd jamais la foi. Alors qu’elle est au crépuscule de sa vie, Gladys Presley, mère d’Elvis, s’inquiète pour son fils. Selon elle, son mode de vie l’éloigne de Dieu. Elle lui explique, en pleurant, que sa réussite matérielle lui importe peu et qu’elle aurait préféré qu’il consacre sa vie à servir le Seigneur. Le chanteur lui promet alors : « Un jour, je mettrai toute ma foi en Dieu, parce que j’aime Dieu. Un jour, je me mettrai entièrement à son service comme tu le désires. » Mais jusqu’à sa mort, Elvis reste tiraillé entre sa foi et son mode de vie.

 

« Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? », questionne un jour le Christ à ses disciples (Marc 8, 36).

 

C’est à ce dilemme qu’est continuellement confronté le King, qui subit les influences néfastes de Las Vegas, Hollywood ou encore de la « Mafia de Memphis », nom donné à son entourage, et qui consomme drogues et alcool. C’est ce que restitue parfaitement le documentaire « La face cachée d’Elvis Presley ». L’évangéliste américain Eugenio Jimenez raconte que lors de leur première rencontre en 1957, Presley voudrait retourner au Seigneur, mais estime qu’il a atteint dans sa vie un point de non-retour. C’est à partir de là que le chanteur démarre un combat intérieur, entre son mode de vie qui le retient et une aspiration spirituelle profonde.

 

Elvis discute également régulièrement avec son oncle, prédicateur pentecôtiste. Il lui arrive aussi de pleurer devant Lisa Marie Presley, la fille qu’il a avec Priscilla Beaulieu, parce qu’il se prépare « à rencontrer Dieu ». 

 

Tout au long de sa carrière, le King enregistre plusieurs morceaux de gospel, faisant explicitement référence à sa foi, comme « Amazing grace », « Crying in the chapel », « I Believe » ou « He Touched me ».

 

Six mois avant sa mort, le 16 février 1977, le chanteur entonne une chanson évoquant l’éternité, dans un concert à Montgomery en Alabama (voir ci-dessous). Espérons qu’il l’a effectivement trouvé.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

 

 

Sources : Evangéliques du Bas-Rhin et Dailymotion

Partager cet article

Repost0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 09:54
Elvis Presley, the last road
Elvis Presley, the last road

Ci-dessous, un extrait d'une vidéo en hommage à la disparition d'Elvis Presley, son décès et ses funérailles.

Bien à vous !

 

Georges Musy

 

 

Source : Elvis Romania

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 13:54

Voici, ci-dessous, des images et l'enregistrement du dernier concert donné par Elvis Presley, soit quelques semaines avant sa disparition... Ce concert a eu lieu le 26 juin 1977, au Market Square Arena d'Indianapolis (Indiana, USA)... 

 

 

Je tiens à remercier la personne qui a mis cette vidéo en ligne pour toutes celles et ceux qui, comme moi, aiment encore entendre la voix extraordinaire de cet homme qui a marqué plusieurs générations de mélomanes.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 12:17

35 ans déjà qu'Elvis Presley nous a quitté... Je m'en souviens comme si c'était hier ! C'était le 16 août 1977 et je me trouvais à Lausanne, sur la place Saint-François. J'avais alors rendez-vous avec le responsable RH de mon premier employeur ainsi qu'avec mes futurs collègues d'apprentissage pour la journée d'accueil... 

 

220px-ElvisPresleyAlohafromHawaii

 

Voici, ci-dessous, un enregistrement de grande qualité... En effet, absorbé qu'il était par sa carrière d'acteur, Elvis ne s'était pas produit devant un public depuis sept ans. En 1968, il revient à la scène, au cours de ce show télévisé d'anthologie. Il y interprète ses plus grands tubes (That's all right, Love me tender, Blue suede shoes, Heartbreak Hotel, etc.) et plaisante entre deux morceaux, sur une scène totalement ouverte – ce qui serait quasi hélas inimaginable aujourd’hui, notamment pour des raisons de sécurité - et devant un public majoritairement féminin. 

 

J'espère que vous apprécierez autant que moi-même la qualité de ce document qui est passé dernièrement sur la chaîne ARTE sous le nom de "Elvis : '68 Comeback Special" (voir ci-dessous). 

 

Personnellement, j'ai beaucoup aimé la manière dont Elvis était alors accessible et s'exprimait en toute décontraction, en plaisantant, sans gardes du corps rapprochés et devant un public, certes quelque peu hystérique, mais tout de même très respectueux.  

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 14:12

Voici, en exclusivité pour toutes celles et tous ceux qui, comme moi, aiment Elvis Presley, quelques "gospel songs" que vous pourrez écouter durant un peu plus de 2 heures 30 !

 

531605 

En effet, Elvis a grandi dans une famille chrétienne qui fréquentait régulièrement l'Église de la Pentecostal First Assembly of God dans laquelle les fidèles chantaient du gospel.

 

J'aurai l'occasion de revenir plus en détail sur l'aspect de la vie spirituelle d'Elvis Presley dans un prochain article... Toujours est-il que, dès sa plus tendre enfance, Elvis a été très influencé par le gospel et c'est un vrai délice de l'écouter interpréter des chants comme "Amazing grace", "He touched me" ou "How great Thou Art"...

  

Je vous laisse donc écouter ces merveilleux chants... En ce qui me concerne, cela me procure une immense Paix ainsi que de la Joie dans mon coeur. J'espère qu'il en sera de même pour vous...

    

Et quelques merveilleux chants supplémentaires dans les vidéos ci-dessous.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy 

Elvis Presley - The complet gospel series Vol 1

Elvis Presley - The complet gospel series Vol 2

Elvis Presley - The complet gospel series Vol 3

Elvis Presley - The complet gospel series Vol 4

Elvis Presley - The complet gospel series Vol 5

Elvis Presley - The complet gospel series Vol 6

Partager cet article

Repost0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 13:30

Elvis Aaron Presley est né le 8 janvier 1935 à Tupelo (Mississippi) et est décédé le 16 août 1977 à Memphis (Tennessee)… 

 

8prg21fc

 

Je me souviens de l'annonce de sa mort comme si c’était hier car je venais de commencer mon apprentissage de commerce auprès de l’UBS à Payerne, j'avais un peu plus de 16 ans, et ce jour là j’étais convoqué à la journée d'accueil qui se déroulait au siège pour la Suisse romande, à Lausanne… En arrivant sur la Place Saint-François, j’ai vu que les manchettes des journaux annonçaient la mort d’Elvis… Cela m’avait fait un grand choc car à cette époque Elvis était, de loin, mon chanteur préféré. Sa voix, son charisme, ce que je connaissais de lui par les médias de l’époque m’avaient subjugué. Ma chambre était d'ailleurs en partie tapissée avec des posters représentant Elvis...

 

2e3c3fb1

 

Il a eu sur la culture musicale une influence à l'échelle mondiale, ce qui lui vaut d'être considéré comme l'un des chanteurs les plus importants du 20ème siècle. A noter que sa voix était vraiment exceptionnelle...

 

De son vivant, il s'est vendu plus de 700 millions de disques. À l'heure actuelle, on estime qu'il s'en est vendu plus d'un milliard dans le monde… 

 

elvis presley 2

 

Il a joué dans 31 films, donné 1156 concerts aux États-Unis et trois au Canada (Vancouver, Toronto, Ottawa en 1957) et a donné 525 spectacles à Las Vegas (Nevada).

 

Il a été le premier artiste à donner un concert retransmis par satellite. Le concert eut lieu le 14 janvier 1973 à Hawaï (voir photo et la vidéo complète ci-dessous).

 

596 elvis presley aloha from hawaii elvis presley aloha fro

 

Il aurait été visionné simultanément par un milliard et demi de téléspectateurs dans 43 pays : un record d'audience jamais égalé à ce jour par un autre artiste ou groupe. 

 

Il est apparu dans sept émissions de télévision. À sa mort, sa fortune personnelle représentait environ 56 millions de dollars.

 

D’autres articles vont suivre… avec des vidéos qui retracent son parcours exceptionnel.

 

J’aborderai notamment la « face cachée » d’Elvis… une face que peu de monde connaissait, même parmi ses fans, car très peu médiatisée à l’époque et encore bien dissimulée en 2012...

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

 

 

Source Wikipedia

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche