Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 16:46
Trinité, fonctions différentes mais distinction réelle  - Partie 3

Les trois personnes de la Trinité sont également mentionnées dans le même passage dans des fonctions différentes, ce qui implique leur distinction réelle :

 

  • « Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. » (Matthieu 3 ; 16-17)
  • « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous… » (Jean 14 ; 16)
  • « Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » (Jean 14 ; 26)
  • « Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi… » (Jean 15 ; 26)
  • « …combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit Éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant ! » (Hébreux 9 ; 14)

 

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 16:26
Trinité ou une parfaite égalité - Partie 2

Les trois personnes de la Trinité sont mentionnées côté à côte dans plusieurs versets, d’une manière qui nous démontre leur parfaite égalité :

 

  • « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit… » (Matthieu 28 ; 19)
  • « Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ; diversité de ministères, mais le même Seigneur ; diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous. » (1 Corinthiens 12 ; 4-6)
  • « Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous ! » (2 Corinthiens 13 ; 13)
  • « Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance, celle de votre vocation, il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, parmi tous et en tous. » (Éphésiens 4 ; 4-6)

 

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 15:45
Dieu le Père, Dieu le Fils (Jésus-Christ) et Dieu le Saint-Esprit - Partie 1

Dans mon précédent article sur la Trinité, nous avons vu qu’elle est composée d’un Dieu unique en trois personnes : Dieu (le Père), Dieu (le Fils) et Dieu (le Saint-Esprit).

 

 

Le Père est appelé Dieu :

 

  • Jésus lui dit : « Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » (Jean 20 ; 17)
  • « … afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance… »  (Éphésiens 1 ; 17)
Dieu le Père, Dieu le Fils (Jésus-Christ) et Dieu le Saint-Esprit - Partie 1

Le Fils (Jésus-Christ) est appelé Dieu :

 

  • Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. (Jean 1 ; 1)
  • Jésus dit : « Or, moi et le Père, nous ne sommes qu'un. » (Jean 10 ; 30)
  • « Thomas lui répondit :  Mon Seigneur et mon Dieu ! » (Jean 20 ; 28)
  • « … et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen ! » (Romains 9 ; 5)
  • « Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu est Éternel ; le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité. » (Hébreux 1 ; 8)
  • « Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. » (1 Jean 5 ; 20)
Dieu le Père, Dieu le Fils (Jésus-Christ) et Dieu le Saint-Esprit - Partie 1

Le Saint-Esprit est appelé Dieu :

 

  • « Si quelqu'un n'a pas l'Esprit du Christ, il ne lui appartient pas. » (Romains 8 ; 9)
  • « Joseph, descendant de David, ne crains pas de prendre Marie pour femme, car l'enfant qu'elle porte vient de l'Esprit Saint. » (Matthieu 1 ; 20)
  • L'ange lui répondit : L'Esprit Saint descendra sur toi, et la puissance du Dieu très-haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. (Luc 1 ; 35)
  • « Jésus dit à ces disciples :  Et moi, je demanderai au Père de vous donner un autre Défenseur de sa cause, afin qu'il reste pour toujours avec vous : c'est l'Esprit de vérité, celui que le monde est incapable de recevoir parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. Quant à vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous… Si quelqu'un m'aime, il obéira à ce que j'ai dit. Mon Père aussi l'aimera : nous viendrons tous deux à lui et nous établirons notre demeure chez lui. » (Jean 14 ; 16-17, 23)
  • « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? » (1 Corinthiens 3 ; 16)
  • « Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. » (2 Corinthiens 3 ; 17)

 

 

Dans mon prochain article, nous verrons que les trois personnes de la Trinité sont mentionnées côté à côte, d'une manière qui nous démontre leur parfaite égalité.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Dieu le Père, Dieu le Fils (Jésus-Christ) et Dieu le Saint-Esprit - Partie 1

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 15:19
Qu'est-ce que la Trinité ? - Introduction

Dans le christianisme, la Trinité est le Dieu unique en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit, égaux, participant d'une même essence divine et pourtant fondamentalement distincts.

 

Le terme « Trinité » ne se trouve pas dans la Bible, mais le mot décrit ce que les Écritures expriment clairement à propos de Dieu.

 

La Bible parle de Dieu le Père, Dieu le Fils (Jésus Christ) et Dieu le Saint Esprit et elle affirme sans équivoque qu’il n’y a qu’un seul Dieu - d’où le mot Trinité -, dérivé du nombre « trois » et du mot « unité ». Certains parlent même de « Tri-Unité ».

 

Afin de mieux comprendre le fonctionnement de la Trinité ou Tri-Unité, voici, ci-après, les versets qui s’y rapportent :  

 

Il y a un seul Dieu :

 

  • « Moi, je suis l'Eternel, il n'y en a pas d'autre, non, en dehors de moi, il n'y a pas de Dieu. » (Ésaïe 45 ; 5)

 

 

Dans mon prochain article, nous verrons en détails de quelle manière le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont appelés Dieu de manière indépendante.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 16:00
Qu’est-ce que le parler en langues ? – Partie 8

En préambule, permettez-moi de faire un petit rappel concernant la nouvelle naissance et le rôle du Saint-Esprit à cet effet afin d’éviter toute confusion avant d’aborder concrètement le don du parler en langues à la suite du baptême dans le Saint-Esprit :  

  • Le Saint-Esprit est envoyé par Jésus (le Fils de Dieu), de la part de Dieu (le Père) pour convaincre le monde en ce qui concerne notamment le péché selon Jean 15 ; 26 et Jean 16 ; 7-8
  • Le Saint-Esprit habite le croyant dès sa nouvelle naissance, autrement dit suite à votre repentance sincère et à votre foi placée en Jésus-Christ
  • Dans la nouvelle naissance, le Saint-Esprit nous unit à Jésus-Christ dans une relation vivante : Jésus est la vie, Il est le cep (la vigne) duquel coule la vie et nous sommes les sarments (les branches) selon Jean 15 ; 1
  • Ce qui se passe dans la nouvelle naissance est la création surnaturelle de la vie spirituelle et elle est créée en union avec Jésus-Christ. Le Saint-Esprit nous amène dans une connexion vitale avec Christ qui est le chemin, la vérité et la vie selon Jean 14 ; 6.
  • La nouvelle naissance n’est pas une nouvelle religion, mais bien une nouvelle vie AVEC et EN Christ
  • Si vous croyez que Jésus-Christ est votre Sauveur personnel et le Seigneur de votre vie, vous lui appartenez, et le Saint-Esprit habite en vous, que vous le ressentiez ou non

 

Pour revenir au sujet qui nous intéresse, le don du parler en langues est un don spirituel. Cela signifie parler avec des mots ou dans une langue que les autres ne comprennent pas. Ce don est utilisé pour parler à Dieu et il sert également pour l’édification personnelle ainsi que pour l’édification de tous ceux qui font partie du corps de Christ selon 1 Corinthiens 12 ; 4-10. D’autre part, nous pouvons considérer que le parler en langues est le signe initial du baptême dans le Saint-Esprit.

 

Bien avant la Pentecôte, nous voyons que Jésus a dit ceci : « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues… » (Marc 16, 17)

 

Pourtant, la première fois que quelqu’un parla en langues fut au jour de la Pentecôte, quand le Saint-Esprit fut donné aux apôtres, comme on peut le lire dans Actes 2; 1-12. Les apôtres commencèrent à annoncer l’Évangile à la foule, à Jérusalem, et ce qu’ils disaient pouvaient être compris par des personnes qui parlaient toutes sortes de langues différentes : « … comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu ? » (Actes 2 ; 11)

 

Plus tard, Paul écrit aussi au sujet du parler en langues, en 1 Corinthiens 12 et 1 Corinthiens 14. Cependant, il précise ici que ceux qui parlent en langues, ne parlent pas dans une langue compréhensible: « En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères. » 1 Corinthiens 14, 2. Néanmoins, ce don accordé aux chrétiens peut être bénéfique pour ceux qui écoutent et utile à l’édification du Corps.

 

  • Parler en langues peut être une aide pour la personne elle-même. Paul le souligne en déclarant : « Celui qui parle en langues s'édifie lui-même. » selon 1 Corinthiens 14; 4
  • Parler en langues peut vous aider à exprimer ce qui est dans votre esprit et qui ne peut pas être exprimé avec des mots
  • Paul dit clairement que la meilleure façon d’édifier l’assemblée est de parler de façon prophétique, avec des mots compréhensibles qui fortifient la foi et la compréhension de ceux qui entendent le message : « Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous ; mais, dans l'Église, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue. » 1 Corinthiens 14, 18-19

 

Pour une présentation plus complète du parler en langues, je vous invite à vous rendre sur le site internet de Fréquence Chrétienne. A mon avis cet article est le plus complet et cela vous aidera certainement à mieux comprendre ce merveilleux don que j’utilise très fréquemment et qui me fortifie dans ma relation personnelle avec Dieu. En effet, pour ce qui me concerne, le parler en langues me permet, tout en priant, de recevoir des réponses, des encouragements et des directions de la part du Seigneur. C’est une vraie bénédiction !

 

En résumé, lorsqu’il parle en langues selon 1 Corinthiens 14 ; 2 - 1 Corinthiens 14; 4  et 1 Corinthiens 14; 12, le chrétien :

  • parle à Dieu
  • dit des mystères en esprit
  • s’édifie lui-même
  • peut être utile à l’édification du Corps de Christ

 

Personnellement, je trouve dommage pour celles et ceux qui renoncent au parler en langues (par crainte, par suite d’un enseignement erroné, d’une fausse doctrine ou encore d’une mauvaise expérience sur ce sujet) car ces personnes passent à coup sûr à côté de bénédictions certaines pour leur vie. C’est un peu comme si une immense table était remplie de victuailles et que vous l’évitiez alors que d’autres se servent avec réjouissance. En tout cas, c’est l’image que j’ai eu quand j’ai prié pour préparer cet article et je vous laisse méditer à ce propos...

 

Pour conclure, je dirai que l’apôtre Paul nous exhorte à aspirer aux dons les meilleurs selon 1 Corinthiens 12; 31 et 1 Corinthiens 14; 1  et que nous avons la responsabilité de les faire croître et mûrir pour la gloire de notre Seigneur. Et chaque don que nous mettons en pratique contribue à l'édification de l'Eglise de Jésus-Christ.

 

D’une manière générale encore,  le parler en langues permet de cultiver une communion constante avec Dieu et permet de créer un terrain fertile pour les autres dons que sont par exemple, la prophétie, le discernement des esprits et même la guérison.

 

PS: Un grand MERCI à mon ami et frère en Christ Jean-Baptiste de l'Association EssenCiel pour ses précieux conseils et ses relectures de plusieurs de mes articles depuis Israël où il séjourne pour plusieurs mois avec sa petite famille. Je vous invite vivement à vous rendre sur le site ci-dessus car il est rempli d'articles édifiants !

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

 

 

Sources : TopChrétien.comFréquence Chrétienne et ChristianismeActif

Qu’est-ce que le parler en langues ? – Partie 8

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 16:10
Comment recevoir le don du Saint-Esprit ? - Partie 7

Beaucoup de chrétiens se demandent comment recevoir le don du Saint-Esprit. Premièrement, dans Matthieu 3 ; 11, nous voyons que c’est Jésus qui nous baptise d’Esprit Saint et de feu.

 

Ensuite, en lisant la Parole de Dieu, nous pouvons constater que :

 

  • Dieu donne l’Esprit à ceux qui lui obéissent selon Actes 5 ; 32

 

  • Jésus nous ordonne de demander, de chercher et de frapper à la porte selon Luc 11 ; 9-13

 

 

  • Jésus nous invite, si quelqu’un a soif, à venir boire selon Jean 7 ; 37-39

 

 

 

 

Pour ma part, cela a pris plusieurs mois entre le moment où j’ai reçu le Saint-Esprit et le moment où j'ai été baptisé du Saint-Esprit et, tout comme dans le livre des Actes, cela s’est immédiatement traduit par le parler en langues dont je vais vous entretenir dans mon prochain article.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Comment recevoir le don du Saint-Esprit ? - Partie 7

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 15:41
Est-ce facultatif ? – Partie 6

Est-ce que la baptême du Saint-Esprit est facultatif pour le chrétien né de nouveau ? Je vous laisse vous-même juge de votre réponse en fonction de ce qui suit.

 

Dans les Actes 1; 4-8 et dans Luc 24; 49, Jésus promet aux disciples qu’ils vont recevoir la puissance du Saint-Esprit avant d’aller dans le monde pour prêcher l’Évangile.

 

Dans Matthieu 28 ; 20, Jésus leur dit : « Enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. »

 

Jésus décrit l’obtention du Saint-Esprit en Luc 11 ; 9-13 : « Demandez, et l’on vous donnera (verset 9) car quiconque demande reçoit (verset 10) et A combien plus forte raison le Père donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent (verset 13) ».

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 15:12
Dans le Nouveau Testament – Partie 5

Au début de livres des Actes des apôtres, après que Jésus fut élevé dans les cieux (Ascension), nous voyons que les disciples retournèrent à Jérusalem et qu’ils se rendirent dans la chambre haute où ils se tenaient d’ordinaire pour prier avec plusieurs femmes, dont Marie, la mère de Jésus, ainsi qu’avec les frères de Jésus. (Actes 1 ; 9-14)

 

Lorsque le jour de la Pentecôte (Chavouot en hébreu) arriva, ils étaient tous ensemble réunis dans le même lieu et soudain il vint du ciel un bruit comme celui d’un souffle violent qui remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues de feu se posèrent sur chacun d’eux et ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. (Actes 2 ; 1-4).

 

Plus loin, nous pouvons lire que Pierre, expliquant à la foule ce qui se passait dit ceci : « Ceci est ce qu’a annoncé le prophète Joël… et il ajoute : Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé dans le nom de Jésus pour la rémission (le pardon) de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Parce que la promesse est pour vous, et pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. » (Actes 2 ; 16-18 et Actes 2 ; 38-39)

 

Nous voyons qu’ils furent remplis du Saint-Esprit et qu’ils se mirent immédiatement à parler en d’autres langues, guidés par l’Esprit et certains chrétiens croient qu’en 2019 tout cela est terminé, que c'est purement historique... C'est consternant car ils ne savent pas ce qu'ils ratent !

 

Dans les articles suivants, je vous montrerai que ce jour de la Pentecôte n’était qu'un début et que nous sommes appelés à vivre et à marcher par l’Esprit tous les jours de notre vie et pas uniquement de temps en temps.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 14:28
Moïse et David
Moïse et David

Moïse et David

Quand nous parcourons l’Ancien Testament, jusqu’à la venue de Jésus, Dieu envoyait l’Esprit sur des individus choisis comme Moïse, Samson, David, Elie, Élisée, Samuel, Jérémie, Ézéchiel, Daniel, etc. Ceux-ci devinrent rois, juges ou prophètes et la présence de Dieu, la direction de Dieu et la puissance de Dieu étaient évidentes en eux. Mais la plus grande partie du peuple ne pouvait pas expérimenter ces choses de façon aussi tangible.

 

Les prophètes annoncèrent que dans le futur l’Esprit de Dieu viendrait de façon nouvelle et sous deux aspects, à savoir :

 

Cet aspect a trait à la puissance et à la manifestation surnaturelle de Dieu (en tant que don de l’Esprit) selon 1 Corinthiens 12 ; 7-11.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Daniel et Samson
Daniel et Samson

Daniel et Samson

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 11:57
Être baptisé dans le Saint-Esprit – Partie 3
Être baptisé dans le Saint-Esprit – Partie 3

Souvenons-nous que les Israélites, sous la conduite de Moïse, furent baptisés dans la nuée et dans la mer selon 1 Corinthiens 10 ; 2.

 

La nuée représente la présence de Dieu : L’Éternel allait devant eux… dans une colonne de nuée. (Exode 13 ; 21)

 

La nuée représente aussi la direction de Dieu : … pour les guider dans leur chemin.

 

La nuée représente encore la puissance de Dieu : Fuyons… car l’Éternel combat pour Israël. (Exode 14 ; 24-25)

 

Être baptisé dans le Saint-Esprit veut donc dire être immergé dans la présence de Dieu, dans la direction de Dieu et dans la puissance de Dieu.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche