Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2022 3 21 /09 /septembre /2022 15:37
Homme qui joue du chofar

Homme qui joue du chofar

La fête de Roch Hachana correspond au nouvel an juif, et commémore la création du monde et le jour du jugement. Elle est étroitement liée au « grand pardon », Yom Kippour, dont elle est séparée par les dix jours de pénitence.

Cette année, Roch Hachana commence le dimanche 25 septembre 2022 en début de soirée, et se termine le mardi 27 septembre au soir. Ces deux jours, à date variable dans le calendrier civil, correspondent aux deux premiers jours du moi de Tichri dans le calendrier hébraïque. Selon la loi juive, ils doivent être chômés. Autrement dit, durant ces deux jours, les juifs n’ont pas le droit de travailler afin d’être totalement dévoués à la célébration de la fête. 

Le lendemain mercredi 28 septembre, a lieu le jeûne de Guédalia, préambule au jeûne de Kippour qui a lieu exactement une semaine plus tard.

Calendrier Messianique 5782-5783

Calendrier Messianique 5782-5783

Les origines de Roch Hachana 

Roch Hachana signifie littéralement “tête de l’année”. Lorsque D.ieu crée Adam, celui-ci se tourne vers son créateur et le proclame Roi de l’univers. En effet, lors de la fête de Roch Hachana, nous célébrons la royauté du Tout-Puissant et nous prions pour qu’il nous accorde une année de de paix, de prospérité et de bénédiction. 

Bien que l’origine de la fête remonte à la Torah, elle n’a pas toujours été associée au jour de l’an. C’est au cours de l’Antiquité que Roch Hachana est proclamé comme le jour de la création du monde et le jour du jugement divin dans la Mishna et le Talmud. C’est ainsi que le 1er Tichri marque le début du calendrier hébreu et invite au souvenir et à la commémoration de ce jour sacré grâce à la cérémonie du Chofar. 

Par ailleurs, Roch Hachana marqué le début de la période de repentir, qui dure 10 jours et prend fin le jour de Yom Kippour

Homme qui joue du chofar

Homme qui joue du chofar

Comment fêter Roch Hachana ? 

La fête de Roch Hachana est l’une des principales fêtes juives. Durant les deux jours de Roch Hachana, aussi appelé “jour de la sonnerie” ou “fête des trompettes”, on observe différentes coutumes et traditions.

Ces différentes célébrations nous permettent de nous repentir, de commencer l’année sur de bonnes bases, mais aussi de célébrer notre foi divine. Découvrons les différentes traditions de la fête de Roch Hachana. 

Chofar
Chofar

Chofar

Le Chofar

Se rendre à la synagogue pour écouter la sonnerie du Chofar, un cor fabriqué dans une corne d’animal (souvent une corne de bélier) est le rituel central de la fête de Roch Hachana. 

Le son du Chofar permet d’éveiller les consciences et invite la communauté juive à l’introspection et au repentir. Mais la sonnerie du chofar représente également la sonnerie de trompette qui retentit lors du couronnement d’un roi, et nous invite à célébrer la toute puissance de D.ieu. 

Par ailleurs, la corne de bélier est associée à un événement biblique. Il s’agit du sacrifice d’Abraham, lorsque sous l’ordre divin, il sacrifie un bélier à la place de son fils, Isaac. Ici le Chofar symbolise l’importance de la vie, et la loyauté envers D.ieu. 

Les 30 premiers sons du chofar sont sonnés les deux jours de Roch Hachana, sauf si le premier jour tombe le jour de Chabbat. Dans ce cas, il est seulement sonné le deuxième jour. Nous devons sonner le Chofar, juste après la lecture de la Torah pendant l’office du matin. Il est également sonné plusieurs fois au cours de la prière du Moussaf.

Hommes qui jouent du chofar dans la synagogue
Hommes qui jouent du chofar dans la synagogue
Hommes qui jouent du chofar dans la synagogue

Hommes qui jouent du chofar dans la synagogue

Le Tachlikh 

Une autre observance de la fête de Roch Hachana, c’est la cérémonie du Tachlikh. La coutume est de se rendre devant un plan d’eau (rivière, lac, étang, mer, etc) afin d’y déverser le contenu de ses poches.

Il est important de réciter la prière du Tachlikh, durant la cérémonie du Tachlikh. Par cet acte symbolique, nous jetons nos péchés à l’eau, afin de démarrer l’année sur de nouvelles bases. 

 

L’allumage des bougies 

Les deux soirs de Roch Hachana, les femmes et filles de la maison doivent allumer des bougies avant ou juste après le coucher du soleil. Celà permet d’introduire le repas du soir. Le deuxième jour, les bougies doivent être allumées à partir d’une flamme existante. 

Allumage des bougies
Allumage des bougies

Allumage des bougies

Le Seder de Roch Hachana 

Les deux jours de Roch Hachana sont marqués par des grands repas familiaux. En effet, au cours de ces repas, il est de coutume de parler de la Torah et d’éviter les discussions futiles. 

Juste avant le repas, on observe la tradition du Kiddouch et chaque membre de la tablée doit manger la hallah (pain traditionnel juif, proche de la brioche).

Ensuite, nous consommons différents aliments symboliques afin de formuler des vœux pour la nouvelle année.

Selon la tradition, voici dans l’ordre chronologique les aliments à consommer lors du Seder de Roch Hachana : 

  • Dattes : pour mettre fin à tous ceux qui nous veulent du mal
  • Haricots Blancs : pour multiplier nos mérites 
  • Poireau : pour que nos ennemis soient abattus
  • Blettes : pour faire disparaître nos ennemis
  • Courge : pour que nos mérites soient énoncés devant D.ieu 
  • Grenade : pour avoir une année pleine de mitsvots (bonnes actions)
  • Pomme trempée dans le miel : pour une année bonne et douce comme le miel
  • Tête de mouton ou de poisson : pour être en “tête” cette année 

Il faut savoir que les pratiques et les aliments à consommer peuvent varier sensiblement en fonction des différentes communautés juives. Ces aliments ont la particularité d’être doux et sucrés. En effet, lors des Seder de Roch Hachana, on évite les aliments acides ou amer. Cela permet de passer une année douce et heureuse.

Egalement, la dégustation de chaque mets s’accompagne de prières précises, que vous pouvez retrouver ici

Seder Roch Hachana
Seder Roch Hachana
Seder Roch Hachana

Seder Roch Hachana

Comment souhaiter Roch Hachana ? 

Durant toute la période de célébration, il est coutume de se souhaiter “Shana Tova” qui signifie “bonne année” en hébreu. Vous pouvez également ajouter le mot “oumetouka”, qui signifie “et douce”, à la fin.

Le soir de Roch Hachana, vous pouvez également souhaiter : “Lechana tova tikatev vete’hatem”. Cela signifie : “Puisses-tu être inscrit.e et scellé.e pour une bonne année”.

Avant Roch Hachana, les juifs usent par exemple volontiers de la formule "Ketiva va'hatima tova", ou "Gmar Hatima Tova", signifiant "Une bonne inscription et un bon sceau dans le livre de la vie". Comme pour toutes les fêtes juives, on peut également souhaiter tout simplement une bonne fête "Hag Saméah"

Petite précision à prendre en compte : en saluant une femme, on dit : « Lechana tova tikatevi veti’hatemi »

 

Source : https://www.o-judaisme.com/blogs/salle-de-lecture/roch-hachana-2022-comment-celebrer-le-nouvel-an-juif

Seder Roch Hachana
Seder Roch Hachana

Seder Roch Hachana

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Bienvenue sur notre blog
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche