Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2020 6 15 /08 /août /2020 16:03
Dieu n'est pas mort (3)

Dieu n'est pas mort 3: Une lumière dans les ténèbres (God's Not Dead: A Light in Darkness) est un film chrétien américain réalisé par Harold Cronk, sorti le .

 

Avec Jennifer Taylor, John Corbett, Tatum O'NealTed McGinley, Shane Harper, David A. R. White, Cissy Houston, Samantha Boscarino, Mike Manning, Shwayze et Gregory Alan Williams. 

 

Source : Wikipedia

Dieu n'est pas mort (3)
Dieu n'est pas mort (3)

Synopsis

 

Après la sortie de prison du révérend David Hill (comme on le voit dans le film précédent), une controverse est suscitée contre l'église St. James de Dave, située sur le campus universitaire. Cela amène le collège à entamer le processus de fermeture de l'église, à la grande consternation de Dave et de sa partenaire Jude. Lorsqu'ils ont été informés de la décision de fermer l'église et de la remplacer par un bâtiment permettant d'agrandir l'école, Dave et Jude ont entamé le processus de poursuite du collège pour sauver St. James. Les choses s'aggravent quand Adam Richertson, étudiant, en signe de protestation, jette une brique dans l'église, allume un feu qui tue Jude et détruit presque l'église. Dave est obligé de s'attaquer à la perte de son cher ami. Adam est horrifié par ses actes et envisage d’avouer le crime, ce qui le conduit à renouer le contact avec sa petite amie sceptique, Keaton.

Dieu n'est pas mort (3)
Dieu n'est pas mort (3)

Pendant le procès contre l'école, Dave demande l'aide de son frère, l'avocat Pearce Hill, qui tente d'expliquer à Dave que cette affaire ne vaut pas la peine de se battre. Dave refuse d'écouter les conseils de son frère et poursuit l'affaire devant le tribunal. Après avoir échoué à parvenir à un règlement avec le collège, la date du procès est fixée pour le procès. Au même moment, Adam envoie un texte anonyme à Dave, avouant le feu de l'église et obligeant Dave, furieux, à l'assailler devant lui. Cela blesse gravement le procès et conduit à l’arrestation d’Adam et à son inculpation.

Dieu n'est pas mort (3)
Dieu n'est pas mort (3)

Après avoir cherché l'aide de Dieu dans l'église par la prière, Dave finit par se rendre compte que son cas n'a fait qu'empirer les choses et que Saint-Jacques n'est pas la bonne église pour Dieu et ses disciples. Il abandonne son action en justice, parvient à un règlement à l'amiable avec le collège et, après s'être entretenu avec un Adam repentant et avoir consulté la famille de Jude, il demande finalement que les poursuites pénales contre Adam soient abandonnées. Il annonce ensuite aux manifestants de son collège que, si St. James sera démoli, il rouvrira une nouvelle église située non loin de l'école pour les futurs adeptes.

 

Distribution et DVD : SajeDistribution

Dieu n'est pas mort (3)
Dieu n'est pas mort (3)

Partager cet article

Repost0
15 août 2020 6 15 /08 /août /2020 15:11
Dieu n'est pas mort (2)

Dieu n'est pas mort 2 (God's Not Dead 2) est un film chrétien américain réalisé par Harold Cronk, sorti le 1er avril 2016.

 

Avec Melissa Joan HartJesse MetcalfeDavid A. R. WhiteHayley OrrantiaSadie RobertsonErnie Hudson, Pat BooneFred Dalton ThompsonRobin GivensCarey Scott, Maria Canals-BarreraRay WiseJon LindstromEamonn McCrystal et Abigail Duhon.

 

Source : Wikipedia

Dieu n'est pas mort (2)

Synopsis

 

La professeure d'histoire AP, Grace Wesley, une fervente chrétienne évangélique, remarque que l'une de ses étudiantes, Brooke Thawley, est distante à la suite du décès accidentel de son frère. Brooke, très impliquée dans ses études, remarque l'attitude remplie d'espoir de Grace et demande où Grace trouve son optimisme. Grace répond "Jésus" et Brooke commence à lire la Bible elle-même. Alors que Grace donne des conférences sur Mahatma Gandhi et Martin Luther King, Jr., Brooke demande si leurs enseignements pacifiques ont un rapport avec le récit biblique du sermon sur la montagne. Grace répond par l'affirmative et relie des parties des Écritures à ses enseignements. Un élève envoie immédiatement un message à ses parents au sujet de la classe et la réaction qui en résulte attise la colère de la directrice Kinney. Elle réprimande Grace en disant que la foi de l'enseignante obscurcissait son jugement. Grace est ensuite traduite devant la commission scolaire, qui l'informe qu'une action en justice sera intentée contre elle car elle a violé la séparation de l'église et de l'État. Le cas de Grace attire l'attention de Tom Endler, un jeune avocat de la défense catholique qui est prêt à l'aider alors qu'il est lui-même un incroyant.

Après avoir parlé à son ami Josh, Martin Yip, un étudiant, rend visite au pasteur David Hill (David R. White) pour lui poser plusieurs questions sur Dieu. L'ancienne blogueuse de gauche, Amy Ryan, se rend à l'hôpital pour vérifier son cancer, pour constater qu'il a miraculeusement disparu. Elle parle à Michael Tait, de Newsboys, qui l'encourage, affirmant qu'avec la foi, les prières peuvent être exaucées. Amy réfléchit à cela et, plus tard, fait de son blog un journal de ses aventures avec Dieu.

Dieu n'est pas mort (2)

Le conseil scolaire porte la cause de Grace devant un juge de Little Rock, dans l'Arkansas, dans l'espoir d'obtenir son licenciement et de la dépouiller de sa licence d'enseignante, à moins qu'elle ne présente des excuses, ce que Grace refuse de faire. A la grande horreur de Brooke, le procureur Pete Kane déclare que le procès "prouvera une fois pour toutes que Dieu est mort". Son plaidoyer préliminaire suggère que la société des États-Unis va s'effondrer si Grace n'est pas reconnue coupable. Endler répond en déclarant que Grace faisait simplement son travail et que la loi séparant église et État a été écrite par Thomas Jefferson dans le but de protéger l'église et non de la persécuter. Kane construit un dossier solide contre Grace en présentant des témoins tels que les parents de Kinney et Brooke, ce qui incite Endler à repenser sa défense. Pendant ce temps, Brooke est solidaire de ses amis contre Kinney. La défense reçoit un autre coup lorsque son témoin clé, David, tombe malade. J. Warner Wallace, apologiste chrétien, est appelé à titre de témoin expert. Il soutient qu'il est illogique de penser que l'Évangile est un complot, car malgré la persécution et la mort, aucun des apôtres n'a jamais retiré les récits de la vision de Jésus ressuscité. Kane est surpris d'apprendre que Wallace était autrefois un athée converti au christianisme.

Dieu n'est pas mort (2)

Amy encourage Brooke à suivre son cœur, malgré ce que les autres lui font faire. Martin est surpris de retrouver son père dans son dortoir universitaire. M. Yip reproche avec colère à Martin de suivre Dieu malgré les sacrifices de la famille. Martin refuse de nier Dieu, et M. Yip le renie, puis s'en va. Martin au cœur brisé se rend à l'église où il trouve Brooke. Ils parlent de Dieu et Martin finit par amener Brooke à Dieu. Plus tard, Brooke organise une manifestation pour soutenir Grace.

Brooke est autorisée à témoigner. Kane est capable de la faire croire en admettant que c'était Grace et non Brooke qui avait initié leur première conversation à propos de Jésus. Alors que Grace est de plus en plus découragée, Brooke et ses amis lui chantent une chanson pour tenter de lui donner un moral. Martin rend visite à David à l'hôpital avec son ami Jude et annonce qu'il se sent appelé comme pasteur en Chine. En utilisant une tactique pour positionner Grace en tant que témoin hostile, Endler demande au juge d'informer le jury de ne pas laisser leur parti pris ou leurs préjugés interférer avec leur verdict.

Dieu n'est pas mort (2)
Dieu n'est pas mort (2)

Partager cet article

Repost0
15 août 2020 6 15 /08 /août /2020 08:08

Réparateurs des brèches

 

Une série d'enseignement sur notre identité de "Citoyen du Royaume des Cieux" par Patrice et Christine Piquery.

Partager cet article

Repost0
14 août 2020 5 14 /08 /août /2020 10:48

Les Pouvoirs de la prière (War Room) est un film chrétien américain réalisé par Alex Kendrick, sorti le 28 août 2015 aux États-Unis. Le film a récolté 73,9 millions de dollars au box-office mondial pour un budget de 3 millions de dollars.

 

Avec Alex Kendrick , Priscilla ShirerT.C Stallings, Karen AbercrombieBeth Moore, Michael Jr., Alena Pitts, Tenae Downing et Ben Davies.  

 

Source : Wikipedia 

Les pouvoirs de la prière (War Room)

Synopsis

 

Tony et Elizabeth Jordan ont une grande maison, une belle fille, et beaucoup d'argent. En dépit de leur succès apparent, ils font face à des difficultés dans leur mariage. Tony, un vendeur pharmaceutique, n'est presque jamais là pour sa fille, Danielle. Il manifeste certains comportements de violence verbale envers sa femme et a des idées d'infidélité conjugale.

Elizabeth, agent immobilier, va visiter une cliente, Mlle Clara, qui veut vendre sa maison. Mlle Clara détecte le stress d'Elizabeth et invite Elizabeth à lutter pour leur mariage en priant pour Tony. Mlle Clara montre à Elizabeth un placard spécial qu'elle a consacrée à la prière, et qu'elle appelle sa salle de guerre (War Room), parce que, comme elle le dit : « Afin de se lever et de combattre l'ennemi, vous devez vous mettre à genoux et prier ».

Elizabeth prend alors la bonne décision, à savoir celle de se battre pour sa famille...

Les pouvoirs de la prière (War Room)
Les pouvoirs de la prière (War Room)

La grâce et le pardon de Dieu

Partager cet article

Repost0
14 août 2020 5 14 /08 /août /2020 09:59

Battante (Overcomer) est un film chrétien américain réalisé par Alex Kendrick, sorti le 23 août 2019 aux États-Unis. Trois semaines après sa sortie, le film a récolté 38 millions de dollars au box-office mondial pour un budget de 5 millions de dollars.

 

Avec Alex KendrickAryn Wright-ThompsonShari RigbyPriscilla ShirerCameron ArnettJack Sterner et Ben Davies.

 

Source : Wikipedia

Battante (Overcomer)
Battante (Overcomer)
Battante (Overcomer)
Battante (Overcomer)

Synopsis

 

John Harrison (Alex Kendrick), est entraineur de basketball dans une école secondaire. En raison de la fermeture d’entreprises dans la ville et du départ de plusieurs familles, il accepte d’être l’entraineur de course à pied d’Hannah Scott (Aryn Wright-Thompson) qui est asthmatique. Le cheminement sportif d’Hannah s’accompagnera d’une découverte de soi qui répondra à une question qui la préoccupait depuis longtemps.

Cameron Arnett
Cameron Arnett
Cameron Arnett

Cameron Arnett

L'acteur Cameron Arnett, dont la carrière dans les années 80-90 était florissante, a tout perdu pour avoir choisi d'honorer Dieu et de ne pas renier ses convictions chrétiennes. En cliquant sur ce lien chretiens.info, vous pourrez lire l'article complet sur ce sujet.

 

Cameron Arnett n'est pas le seul acteur chrétien à qui Hollywood, entre autres, a demandé de renier sa foi en Jésus-Christ. Et il n'est pas non plus le seul à avoir refusé de le faire et d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes. A noter qu'il s'agit de discrimination religieuse, mais Dieu est au-dessus de cela ! Alléluia !

Battante (Overcomer)

Partager cet article

Repost0
13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 09:12

PAIN DE VIE - MARIO MASSICOTTE

 

Écoutez  cet enseignement intitulé "Le Couronnement du Roi" avec l'évangéliste Mario Massicotte. Soyez bénis !

Partager cet article

Repost0
13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 06:33

Au-delà de l'espoir (Beyond the Blackboard) est un téléfilm américain réalisé en 2011 par Jeff BlecknerIl est inspiré de l'histoire vraie de Stacey Bess, une institutrice américaine.

 

Avec Emily VanCamp, Steve Talley, Julio Oscar Mechoso, Timothy Busfield, Nicki Aycox, Kiersten Warren, Treat Williams,  Paola Andino et Willow Shields.  

 

Source : Wikipedia

Au-delà de l'espoir
Au-delà de l'espoir
Au-delà de l'espoir
Au-delà de l'espoir

Synopsis

 

Pour son premier poste d'enseignante, Stacey Bess, âgée de 24 ans, est affectée à une classe dans « l'école sans nom ». C'est un espace, censé être une salle de classe, et situé dans un centre pour les sans-abris. Les enfants sont de tous les âges, la salle de classe est piteuse, sale et dépourvue de l'essentiel comme des bureaux et des livres.

D'abord dépassée par les événements, Stacey relève ses manches et transforme sa classe en un environnement chaleureux et confortable où les enfants acquièrent des connaissances, mais aussi le respect de soi et de la dignité.

Stacey Bess
Stacey Bess
Stacey Bess

Stacey Bess

Lors de sa toute première affectation, Stacey Bess, une jeune institutrice, découvre que son quotidien est bien loin de ce à quoi elle s'attendait.

Au lieu d'un poste calme dans une école de banlieue, elle se retrouve dans « l'école sans nom », à la tête d'une classe improvisée dans un refuge de sans-abri. Luttant contre ses peurs et ses préjugés, elle commence à s'intéresser à la vie des enfants défavorisés dont elle s'occupe. La jeune femme découvre alors un groupe d'enfants et de parents en grand besoin d'amour et d'espérance... (L'internaute)

Ce film devrait être diffusé dans toutes les classes d'école et vu par un maximum de familles. Cette jeune femme a tellement d'amour pour ces gens en détresse qu'elle parvient à leur redonner de la dignité et le respect de soi.

Stacey travaille depuis plusieurs années comme conférencière publique, défendant les droits à l'éducation des enfants pauvres. 

Stacey Bess et Emily VanCamp

Stacey Bess et Emily VanCamp

Partager cet article

Repost0
12 août 2020 3 12 /08 /août /2020 09:54

Un été magique (The Magic of Belle Isle) est un film américain réalisé par Rob Reiner, sorti en 2012.

 

Avec : Morgan Freeman, Virginia Madsen, Madeline Carroll, Emma Fuhrmann, Jessica Hecht, Fred Willard, Kenan Thompson et Kevin Pollak

 

Source : Wikipedia

Un été magique
Un été magique

Synopsis

 

Depuis la mort de sa femme, Monte Wildhorn, un écrivain spécialisé dans les westerns, noie son chagrin dans l'alcool et la solitude. Son neveu s'inquiète de son état, et le pousse à partir en vacances d'été dans une petite ville paisible, au bord d'un lac. Le vieil écrivain s'installe dans un chalet où il commence à s'ennuyer ferme, sans inspiration. Mais il fait rapidement la connaissance de ses voisines, une mère célibataire et ses petites filles.

Un été magique

Partager cet article

Repost0
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 10:11

Avez-vous la foi ? (Do You Believe?) est un film chrétien réalisé par Jon Gunn, sorti en 2015.

 

Avec Mira SorvinoSean AstinAlexa PenaVegaDelroy LindoTed McGinleyAndrea Logan WhiteCybill Shepherd, Lee Majors et Madison Pettis.

 

Source : Wikipedia

Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)
Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)

Synopsis

 

Un pasteur marié, Matthew, est frappé par la foi inébranlable en Dieu qu'un vieux prédicateur déclame en pleine rue et décide de mettre la sienne en actes. Cela va provoquer une réaction en chaîne sur 12 personnes différentes dont les destins vont s'entrecroiser : un couple endeuillé par la mort de leur enfant tué par un chauffeur ivre, une veuve sans-abri et sa fille adolescente, une infirmière dont le frère soldat vient de rentrer de guerre, une jeune fille enceinte qui fugue car ses parents veulent la faire avorter ou encore deux membres d'un gang violents. Qu'ils soient croyants ou non, le destin et la foi les réunissent autour de la même question : Est-ce que vous y croyez? Est-ce que vous avez la foi?

 

Distribution et DVD : Saje Distribution

Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)
Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)

Remué par le questionnement troublant d’un prédicateur de rue, le pasteur Matthieu décide de mettre sa propre foi en acte. Cela va provoquer une réaction en chaîne sur 12 personnalités différentes, dont les destins vont s’entrecroiser, toutes confrontés à la même question : Avez-vous la foi ?

 

Le film « Avez-vous la foi ? » pose dès les premières scènes la question de la foi en pratique. Alors qu’un pasteur exerce son ministère au quotidien tout en le conciliant avec sa vie privée, un étrange prédicateur de rue croise son chemin et, à l’image du fameux chemin de Damas, tout s’éclaire : ne sommes-nous pas parfois aveugles et « coupés » dans notre foi, tiraillés entre pratique religieuse et vie civile ? Certes, tout dissuade de nos jours de confondre ces deux sphères. Le concept de plus en plus extensif de laïcité conduit à suspecter bien souvent tout acte de foi comme un prosélytisme blâmable, ainsi que le démontre la scène poignante du sauveteur chrétien condamné pour avoir aidé spirituellement un mourant lors d’une de ses missions. C’est justement ce point fondamental qui se trouve questionné par cette réalisation dynamique et efficace, au rythme enlevé, certes « à l’américaine », mais tenant le spectateur en haleine jusqu’à son terme.

Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)
Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)

L’entrecroisement des vies

Ce film de Jon Gunn, qui a également réalisé « Jésus l’enquête », séduira surtout pour le questionnement fondamental qu’il insuffle : « Avez-vous la foi ? » et son corollaire indispensable : « Comment se manifeste-t-elle ? ».

À partir de zones critiques vécues par les protagonistes – 12 en l’espèce pour un chiffre éminemment symbolique – le réalisateur parvient à suggérer nos limites, réserves et parfois même réticences à offrir, donner et mettre en pratique notre foi, telle cette scène poignante de l’épouse du pasteur refusant d’héberger une jeune femme sans domicile fixe…

Si le film n’évite pas un certain esprit évangélisateur à l’américaine, il pose cependant de vraies questions, à partir d’exemples concrets et vécus, des situations auxquelles nous sommes confrontés au quotidien, parfois au seuil même de nos parvis, et que nous risquons malheureusement de vivre et connaître de plus en plus en ces temps difficiles de crise.

Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)
Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)

La valeur suprême du don

Parmi les nombreuses valeurs développées dans ce film décidément riche, celle du don gratuit et du partage ressort, bien sûr, de manière flagrante. Ce qui peut sembler une évidence dans le principe se retrouve, ici, traité plus concrètement par un appartement prêté à une personne à la rue, une main tendue à celui qui a tout perdu, et surtout le don de l’amour sans retour qui irradie ce film sensible.

Tout n’est pas rose cependant, la violence peut même être abordée avec le personnage du jeune délinquant au bord du gouffre mais qui par un regard percevra la lumière de la transcendance. « Avez-vous la foi ? » est l’exemple même de film qui pourra offrir de longs instants de débat notamment pour les jeunes au catéchisme mais également entre adultes lorsque ces questions viennent à  nous bousculer dans notre vie personnelle ou plus légèrement au détour d’une discussion...

Avons-nous réellement la foi ?  Une vaste et pertinente interrogation qu’explore de manière saisissante ce film à découvrir en VOD et DVD.

 

Source : Aleteia

Avez-vous la foi ? (Do you believe ?)

Partager cet article

Repost0
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 08:53

Je n'ai pas honte (I'm not ashamed) est un film biographique chrétien réalisé par Brian Baugh et qui est basé sur le journal de Rachel Scott, la première victime du massacre de Columbine High School à Columbine, Colorado. Rachel Joy Scott, interprété par Masey McLain, sert de protagoniste du film ; l'histoire de 2 tueurs, Eric Harris et Dylan Klebold. Le film est distribué par Pure Flix Entertainment,

 

Avec Masey McLain, Ben Davis, Emma Elle Roberts, Jennifer O'Neill, Sadie Robertson, Korie Robertson et Jaci Velasquez.

 

Source : Wikipedia

Masey McLain qui interprète le rôle de Rachel Joy Scott

Masey McLain qui interprète le rôle de Rachel Joy Scott

Synopsis

 

À Littleton, dans le Colorado, la jeune Rachel voit son père quitter sa famille au milieu d’une nuit. Sa mère se débat alors financièrement et encourage ses enfants à prier pour obtenir de l'aide. Rachel commence à cheminer personnellement dans la foi, et à partager à ses proches l’espérance qui l’anime, y compris à ceux qui deviendront ses meurtriers...

 

Rachel Joy Scott

Rachel Joy Scott

Le massacre au Lycée de Columbine

 

Le 20 avril 1999, l’horreur s’est installée au lycée de Columbine et a profondément marqué les États-Unis. Deux élèves, Dylan Klebold et Eric Harris, décident de plonger leur établissement dans l’un des massacres les plus meurtriers perpétrés dans une école. À l’issue de cette tuerie, Columbine pleure la mort de douze élèves et un enseignant. Les tireurs retourneront finalement leurs armes contre eux-même. Parmi leurs victimes, Rachel Joy Scott, une adolescente chrétienne. Le film « Je n’ai pas honte » est inspiré de son histoire.

Je n'ai pas honte (I'm not ashamed)
Je n'ai pas honte (I'm not ashamed)

Une histoire vraie

 

« Je n’ai pas honte » est donc inspiré de la vie de Rachel Joy Scott. Rachel grandit dans le Colorado auprès de sa mère qui se débat pour assumer financièrement sa famille après le départ de son mari. C’est en Dieu que Rachel va finir par trouver son refuge. Là est probablement l’une des belles réussites de ce film, qui dépeint avec justesse les aléas de la vie d’une jeune fille qui tente de s’accrocher avec sa foi tout en se heurtant à sa vie d’adolescente. C’est ainsi que les pensées écrites dans son journal se mêlent à une réalité complexe, autour d’un fil rouge, la jeune fille souhaite toucher « des millions de coeurs ».

Face à l’évolution de cette jeune chrétienne, celle, plus sombre, des agresseurs. Là encore, le film réussit à nous plonger dans l’univers de ces deux jeunes en proie aux idées morbides, jusqu’à ce qu’ils commettent l’irréparable. Rachel sera leur première victime.

Dans « Je n’ai pas honte », Brian Baugh arrive avec brio à entremêler l’histoire d’une jeune adolescente qui veut grandir dans la foi, et croit à l’idée que l’on peut changer le monde, et celle de deux autres qui ont préféré suivre une voie plus sombre. Pour Forbes, il s’agit s’un « film digne d’éloges ». Les producteurs de « Jésus l’enquête » et « Dieu n’est pas mort » signent là un film à ne pas manquer.

« Je n’ai pas honte » est actuellement disponible en DVD auprès de Saje Production. 

M.C.

 

Source : InfoChrétienne.com

Je n'ai pas honte (I'm not ashamed)
Je n'ai pas honte (I'm not ashamed)
Je n'ai pas honte (I'm not ashamed)

Vidéo en hommage au massacre du 20 avril 1999 au lycée "The Columbine High School"

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche