Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 11:00

En 1879, acceptant mal d'avoir été pris de vitesse par Bell dans la course au téléphone, Thomas Edison décide de relever un défi dont les retombées seront aussi, sinon plus importantes : celui de la mise au point de l'ampoule électrique.

 

Thomas Edison 10

 

A cette époque en effet, le monde s'éclaire encore au gaz ou à la bougie. On connaît de mieux en mieux l'électricité, mais le support idéal de l'éclairage électrique n'existe pas, en raison notamment des problèmes liés à la chaleur et à l'incandescence. Le 21 octobre, après divers essais, Edison a l'idée d'utiliser, sous vide, un bambou du Japon - une matière qui se carbonise en éclairant lorsqu'elle est soumise à de faibles voltages -, courbé en U et relié à deux fils de platine conducteurs. Le retentissement de cette invention est considérable. La lampe à incandescence d'Edison, présente à l'Exposition universelle de 1889 à Paris, devient très vite un véritable phénomène de société, symbole de sécurité et de confort moderne. En homme d'affaire avisé, Edison ne manquera pas de créer la Edison Electric Light Company pour la fabrication de ses lampes.

 

Vers la fin des années 1880, Edison participe à une autre grande aventure de la technologie humaine. Devançant l'invention du cinéma par les frères Lumières, il met au point le kinétoscope, première machine à produire des films par succession rapide de vues individuelles. Et en y associant son phonographe, en 1913, il produit même le premier film sonore au monde.

 

Quand vient la Première Guerre mondiale, Edison est connu et reconnu comme le "magicien de Menlo Park". Le Gouvernement américain fait appel à lui pour des recherches en chimie. Il est également appelé pour mettre ses talents au service de l'amélioration des bâtiments de la marine nationale.

 

Thomas Edison 07

 

Décoré en 1928 de la médaille d'or du Congrès pour le développement et l'application d'inventions qui ont révolutionné la civilisation au cours du siècle passé, Edison poursuit inlassablement ses travaux. Il déposera son dernier brevet à l'âge de quatre-vingt trois ans, un an avant sa mort le 18 octobre 1931, à West Orange (New Jersey).

 

Parmi toutes ses autres inventions importantes, on trouve pêle-mêle le dictaphone, la machine à ronéotyper et un accumulateur nickel-fer. Davantage technologue, Edison n'aura réellement ajouté aux connaissances scientifiques qu'une seule découverte : celle de l'effet Edison (mise en évidence de l'émission d'électrons à partir d'un filament chauffé), largement utilisé aujourd'hui en électronique et qui aboutira, en 1898, à l'élaboration de la lampe à diode par J.J. Thomson. D'aucun pourront même voir en lui l'antithèse du scientifique intellectuel. Mais dans le bouillonnement de la révolution industrielle et technique de la fin du XIXe siècle, Edison s'est imposé comme l'un des inventeurs les plus prolifiques et surtout l'un de ceux dont les réalisations eurent le plus d'impact sur la vie de millions d'êtres humains.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche