Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 12:20

Sept conseils pour relancer sa carrière à 50 ans par Vincenzo Ganci  Vincenzo 229x152

Relancer une vie professionnelle à 50 ans est – soyons honnêtes – un vrai défi. Ce n’est cependant pas une fatalité. Voici sept conseils pour augmenter vos chances lorsque vous vous retrouvez sur le marché de l’emploi dès cet âge.

 

1. Mettez en avant votre flexibilité: les employeurs associent souvent l’âge à un manque de flexibilité. Insistez donc sur votre disposition à l’apprentissage, particulièrement en matière de technologie. Mieux, une preuve de votre maîtrise des outils technologiques souligne que vous avez évolué avec votre temps (ex: un profil LinkedIn à jour).

 

2. Privilégiez votre réseau: vous disposez certainement d’une quantité de contacts professionnels beaucoup plus importants que ceux d’un jeune diplômé. Profitez de cet avantage pour rentrer en contact avec des employeurs potentiels.

 

3. Soyez orienté «solutions»: les sociétés sont toujours à la recherche de solutions pour améliorer leur rentabilité. Votre expérience vous permet d’approcher les employeurs non seulement en envoyant une simple candidature mais en proposant une solution, une idée qui impactera positivement leur entreprise.

 

4. N’ayez pas peur de rentrer par la petite porte avec un travail à durée déterminée ou temporaire. Souvent les entreprises recherchent des professionnels ayant beaucoup d’expérience pour résoudre rapidement un problème. Une fois dans ce nouveau poste, il vous sera beaucoup plus facile démontrer vos qualités et de décrocher un emploi stable.

 

5. Ne cachez pas votre âge en rédigeant un curriculum «par compétences» au lieu de l’habituelle chronologie ou en omettant des informations concernant les dates de vos diplômes. Plutôt que d’édulcorer une réalité, soyez fier de votre expérience professionnelle et à l’aise pendant le processus de recrutement.

 

6. Un employé de 50 ans et plus coûte plus cher, pas forcément par le salaire, mais par les charges sociales imposées par le cadre législatif. Négociez non pas votre salaire, mais votre coût à l’entreprise.

 

7. Donnez de votre temps: si une entreprise tarde à vous tendre les bras, faites du travail de volontariat. Cela peut non seulement amener de nouvelles compétences, mais vous oblige certainement à rester dans le coup et vous empêche de déprimer. Et l’état d’esprit est pour beaucoup dans les décisions de recrutement.

 

Oui, le cap des 50 ans a quelque chose de fatidique dans le monde de la recherche d’emploi. Cependant, il y a de nombreux exemples de personnes qui ont, parfois malgré elles, réussi à passer cet obstacle et à en ressortir transformées, parce qu’elles ont dû et su se remettre en question, chose que l’on devrait faire quel que soit son âge.

 

 

Personnellement, ayant moi-même un peu plus de 50 ans et qui suis en recherche d'emploi dans le domaine des Ressources Humaines (RH), je peux confirmer que cet article est très concret.

 

Je ne peux qu'encourager celles et ceux qui désirent relancer leur carrière de suivre les judicieux conseils émis par M. Ganci !

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche