Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 07:00
La repentance

Le mot repentance vient du grec « metanoïa » qui signifie métamorphose, transformation, soit en terme chrétien, un changement profond du moi fondé sur la Parole de Dieu. L’exemple suivant peut servir d’illustration :

 

Prenez une chenille qui se transforme en papillon. Dans un premier temps, la chenille, qui dans ce cas représente l’homme tel qu’il est avant la conversion, va construire un cocon ce qui correspond à la représentation de l’homme tel qu’il sera après la conversion. Une transformation va se produire dans ce cocon : cela peut correspondre à l’état de la repentance où l’homme confesse tous ses péchés à Dieu. Ensuite, lorsqu’elle sort de ce cocon, la chenille est devenue papillon ; elle est devenue une nouvelle créature :

 

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature (création). Les choses anciennes sont passées ; voici : toutes choses sont devenues nouvelles. » (2 Corinthiens 5 ; 17)

 

Le plan de Satan, c’est d’infiltrer le péché pour provoquer la séparation entre l’homme (la créature) et Dieu (le Créateur) et ainsi amener l’homme à la mort spirituelle. Par contre, le plan initial, la volonté de Dieu est de sauver l’homme, peu importe les races, les couleurs de peau et les ethnies.

 

« Cela est bon et agréable devant Dieu, notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2 ; 3-4)

 

« … Il use de patience envers vous, il ne veut pas qu’aucun périsse, mais il veut que tous arrivent à la repentance. » (2 Pierre 3 ; 9)

 

La repentance comprend un changement radical d’attitude à l’égard des péchés du passé.

 

C’est également un changement de mentalité et logiquement cela conduit à un changement de comportement des valeurs dans votre vie. L’acte de la repentance s’effectue envers Dieu, le Père.

 

« … en proclamant (litt. : en attestant) aux Juifs et aux Grecs la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus. » (Actes 20 ; 21)

 

S’il y a des péchés non résolus dans votre vie, je vous invite à vous retirer dans un endroit tranquille, de manière à pouvoir être en tête-à-tête avec Dieu sans risque de vous faire déranger par qui que ce soit et de faire ce qui suit :

  • confesser (avouer) vos péchés à Dieu, le Père, sans chercher d’excuse(s)demander pardon à Dieu, le Père
  • accepter le pardon de la part du Père
  • si cela est possible, réparer le mal que vous avez fait aux personnes

Dans le Nouveau Testament, nous voyons que la repentance a été prêchée en premier lieu par Jean-Baptiste :

 

« Repentez-vous, car le royaume de Dieu est proche. » (Matthieu 3 ; 2)

puis par Jésus :

 

« Dès lors Jésus commença à prêcher et à dire : Repentez-vous car le royaume des cieux est proche. » (Matthieu 4 ; 17)

 

et également par les disciples de Jésus :

 

« Ils partirent et prêchèrent la repentance. » (Marc 6 ; 12)

 

« Pierre leur dit : Repentez-vous… » (Actes 2 ; 3)

 

« … en proclamant aux Juifs et aux Grecs la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus. » (Actes 20 ; 21)

 

Donc il est faux de penser que Dieu, dans sa grande miséricorde sauvera tout le monde le jour du jugement dernier. Si vous pensez cela, alors permettez-moi de vous dire que vous faites fausse route car Dieu est un Dieu Saint qui hait le péché :

 

« Mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous de même. » (Luc 13 ; 3)

 

« La vraie repentance a une référence qui rappelle le Sauveur. Quand nous nous repentons du péché, nous devons avoir un œil sur le péché et un autre sur la croix, et il serait encore préférable de fixer les deux yeux sur Christ et de regarder nos transgressions seulement à la lumière de son amour. La vraie tristesse à cause du péché est éminemment pratique, personne ne peut dire qu'il hait le péché, s'il vit dans le péché. La repentance nous fait regarder l'horreur du péché, pas seulement en théorie, mais par expérience, comme un enfant qui a touché le feu. Nous serons autant effrayés de ce péché que quelqu'un qui vient d'être agressé et volé est effrayé à la pensée d'un voleur même sur un chemin fréquenté; et nous le fuirons, nous en écartant en toutes choses, pas seulement dans les grandes, mais aussi dans les petites. Aussi bien des petites vipères que des gros serpents. Le vrai deuil pour le péché nous rendra très jaloux quant à notre propre langue, de peur qu'elle ne dise des paroles mensongères; nous serons très vigilants quant à nos actions quotidiennes, de peur de commettre quelque offense en quoi que ce soit, et chaque soir nous terminerons la journée par de douloureuses confessions de nos manquements, et chaque matin nous nous éveillerons avec d'angoissantes prières, qu'en ce jour Dieu veuille nous tenir debout afin de ne pas pécher contre lui.

 

La sincère repentance est continuelle. Les croyants se repentent jusqu'au jour de leur mort. Cette descente dans le puits n'est pas intermittente. Toute autre tristesse temporaire produit peu mais cette chère tristesse croît avec notre croissance, et c'est une amertume si douce!

 

Que nous remercions Dieu pour nous permettre de nous en réjouir et de le supporter jusqu'à ce que nous soyons entrés dans notre repos éternel. » (Charles Spurgeon)

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

La repentance
La repentance
La repentance

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche