Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 23:01
L'oeuf de Jérémie, conte de Pâques
L'oeuf de Jérémie, conte de Pâques

A la veille de cette fête de Pâques, fête qui célèbre la mort et la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, j'avais à cœur de vous transmettre l'histoire ci-après :

 

Jérémie était né avec un corps difforme, un esprit retardé et une maladie incurable qui le tuait lentement tout au long de sa jeune vie. Malgré cela, ses parents avaient essayé de lui permettre de vivre une vie à peu près normale et l’avaient inscrit à l’école élémentaire Ste-Thérèse. À l’âge de 12 ans, Jérémie n’était qu’en CE 2, démontrant d’énormes difficultés d’apprentissage. Son enseignante, Mme Dupont, s’impatientait souvent envers lui. Il bougeait constamment sur sa chaise, émettait toute sorte de grognements et de bruits. Parfois, il lui arrivait de parler distinctement, comme si une lumière venait soudainement éclairer les ténèbres de son cerveau. Toutefois, la majorité du temps, Jérémie irritait son enseignante.

Un jour, elle appela les parents de Jérémie et les convoqua à une rencontre. Tandis que les parents de Jérémie écoutaient patiemment madame Dupont, celle-ci leur dit : « Jérémie appartient vraiment à une école spécialisée. Ce n’est pas juste envers lui que de le laisser avec des élèves beaucoup plus jeune que lui et qui n’ont aucune difficulté d’apprentissage. Il y a plus de 5 ans d’âge de différence entre lui et les autres élèves. »

La maman de Jérémie pleurait en silence tandis que son mari dit : « Madame, il n’y a aucune école spécialisée dans les environs et ce serait un choc terrible pour Jérémie si nous devions le retirer de l’école. Nous savons qu’il se plait vraiment ici avec vous. » Doris demeura longuement pensive après le départ des parents de Jérémie. Elle voulait sympathiser avec les parents. Après tout, leur fils unique avait une maladie incurable. Mais ce n’était pas juste de le garder dans sa classe. Après tout, elle avait 18 élèves à enseigner et Jérémie était une cause de distraction. Plus encore, il n’apprendrait jamais à lire ni à écrire, ce qui représentait une perte de temps inutile. En réfléchissant à la situation, elle se sentit soudainement coupable. « O Dieu ! dit-elle, me voici en train de gémir sur mes problèmes qui sont si peu en comparaison à cette pauvre famille. Aide-moi à être plus patiente envers Jérémie. » À partir de ce jour, elle essaya d’ignorer tous les bruits que faisait Jérémie. Puis un jour, Jérémie vint vers elle en boitant et lui dit : « Je vous aime madame Dupont ». Il le dit assez fort pour que toute la classe l’entende. Le visage de madame Dupont devint rouge. Elle lui dit : « C’est très gentil Jérémie, maintenant retourne à ta place.

À l’arrivée du printemps, les enfants parlaient avec excitation de la fête de Pâques qui approchait à grand pas. Madame Dupont leur raconta l’histoire de Jésus et dans le but de leur expliquer la nouvelle vie qu’Il apportait, elle remis à chaque enfant, un gros œuf en plastique et leur dit de le rapporter le lendemain avec quelque chose à l’intérieur qui représenterait une nouvelle vie.

Comprenez-vous bien ce que je vous demande ? Oui, les enfants répondirent en chœur, à l’exception de Jérémie. Il ne faisait qu’écouter attentivement, son regard fixant madame Dupont. Avait-il compris ce qu’elle avait expliqué au sujet de Jésus, de Sa mort et de Sa résurrection ? Avait-il bien compris la tâche à accomplir pour le lendemain ?

Le lendemain matin, 19 élèves arrivèrent riant et parlant alors qu’à tour de rôle, ils venaient déposer leur œuf en plastique dans le grand panier en osier sur le bureau de madame Dupont. Après le cours de mathématique, vint enfin le temps d’ouvrir les œufs. Dans le premier œuf qu’elle ouvrit, madame Dupont découvrit une belle fleur. Ah! Oui, une fleur est certainement un signe de nouvelle vie. Lorsque les fleurs sortent, nous savons que le printemps est arrivé. Une jeune fille dans la première rangée leva la main et dit : c’est à moi, madame.

 

L’œuf suivant contenait un papillon. Madame Dupont dit : nous savons tous que la chenille se transforme en magnifique papillon. Oui, cela représente vraiment une nouvelle vie. La petite Julie sourit timidement et dit : c’est à moi, madame. Puis madame Dupont ouvrit l’œuf suivant. Il était vide. Ce doit certainement être l’œuf de Jérémie, pensa-t-elle. Il n’a certainement pas compris ce qu’il fallait faire. Donc, afin de ne pas le mettre dans l’embarras, elle déposa l’œuf et entrepris d’ouvrir le suivant. Soudainement, Jérémie s’écria : « Madame Dupont, n’allez-vous pas parler de mon œuf à moi ?

Quelque peu décontenancé, madame Dupont répondit : Mais ton œuf est vide ! Jérémie la regarda dans les yeux et lui dit : Oui, mais le tombeau de Jésus était vide lui aussi.

Le temps s ‘arrêta. Lorsqu’elle put parler à nouveau, elle demanda à Jérémie : « Sais-tu pourquoi le tombeau était vide ? » Oh oui ! répondit Jérémie. Jésus fut tué et mis au tombeau. Puis Son Père l’a ressuscité ! La cloche de l’école sonna. Tandis que les élèves quittaient la classe en poussant des cris, madame Dupont pleura doucement.

Trois mois plus tard, Jérémie décéda de sa maladie. Tous ceux qui vinrent à la chambre funéraire furent étonnés de voir sur son cercueil, 19 œufs de plastiques… tous vides.

Et vous, tout comme Jérémie, avez-vous compris que le Christ est mort et est ressuscité et qu’Il revient bientôt chercher ceux qui croient en Lui ?

  

Personnellement, j'y crois ! En effet, contrairement à ce que j'ai entendu dernièrement lors d'un jeu télévisé diffusé sur France 2, Jésus-Christ ne se trouve pas dans le tombeau du Saint-Sépulcre à Jérusalem, mais Il est RESSUSCITE et Il est VIVANT aujourd'hui... Et il va bientôt revenir chercher son Eglise...

 

Joyeuses Pâques à toutes et à tous !

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche