Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 16:07

C’est le mot latin « pascal », autrement dit « passion » - en hébreu « pessa’h » ou « pésah », ce qui signifie passage - qui a donné « Pâques » dans les langues romanes comme l’espagnol et le français.  Le passage dont on parle est celui que vécut Jésus en passant de la mort (crucifixion) à la vie (résurrection).

 

qu-est-ce-que-passa-h-ou-la-paque-juive

 

Par contre, en anglais le mot « Easter » vient d’une déesse anglo-saxonne du printemps et de la fertilité : Eoster.

 

A noter que la Pâque juive commémore la sortie de l’Égypte pour le peuple hébreu qui était retenu captif depuis 400 ans avant que Moïse le fasse sortir avec l’aide de Dieu (lire Exode 12 et 13).

  

moise-10 

Bien avant cela, Dieu avait révélé à Abraham que son peuple serait esclave des égyptiens durant 4 siècles :

 

« L’Eternel dit à Abraham : Sache que tes descendants seront des immigrants dans un pays qui ne sera pas le leur ; ils y seront esclaves, et on les maltraitera pendant quatre cents ans. » (Genèse 15 ; 13)

 

Pâques faisait initialement partie de la Pâque Juive, étant donné que Jésus-Christ a été crucifié...

  

Jésus crucifié 04 

et est ressuscité

 

Jésus réssuscité 04 

durant la semaine de la Pâque (Matthieu 26 ; 1-30).

 

Les chrétiens considèrent que Christ est l’Agneau de la Pâque dont parle le livre de l’Exode, puisqu’il est devenu le sacrifice parfait et sans péché (Hébreux 4 ; 15), capable de pardonner les péchés de tous les hommes et de toutes les femmes.

 

Initialement, les chrétiens qui choisirent de suivre Jésus honorèrent le jour de Pâques au cours des années qui suivirent l’événement. Mais avec l’expansion du christianisme dans des nations non chrétiennes, la célébration de Pâques s’est progressivement mélangée avec les rites païens de la fête du printemps. De ce fait, les célébrations modernes telles que le lapin de Pâques...

 

lapin 

l’arbre de Pâques...

 

2387063853 0654709803

 

et les œufs...

 

dyn002 original 430 323 pjpeg 2631944 04e58586edf46afc5e5c5 

sont le résultat de ce compromis. Autrement dit, dans ce cas particulier, de par son laxisme la religion a fait un choix entre plusieurs solutions dont aucune n’est totalement satisfaisante aux yeux des véritables disciples de Christ.   

 

A noter que l’œuf contient la vie et, depuis l’ère chrétienne, la vie (petit poussin) qui jaillit de l’œuf est devenue une grossière substitution de la résurrection de Jésus-Christ. D’autre part, au printemps, plus particulièrement à la période de Pâques, la nature (les animaux, les fleurs) se réveille ; elle revit. Comme l’œuf, le lapin est un symbole de vie. Pourquoi ? Parce que le lapin est le premier animal que l’on voit dans les prés et qui s’accouple. C’est pour cette raison qu’il est devenu le symbole de la vie qui réapparaît, du réveil de la nature.

 

lapin-paque

 

Pourtant, Pâques est souvent la fête que de nombreuses personnes choisissent pour se rendre à l’église et où, en principe, ils entendent la « Bonne Nouvelle » de la résurrection de Jésus-Christ.

 

Jésus ressuscité 01

  

C’est également lors de la fête de Pâques que l’on peut réunir toute la famille autour d’un bon repas et partager la joie de la résurrection de Jésus-Christ. Toutefois, du moins en Occident, cette tradition chrétienne s’est beaucoup perdue durant ces dernières décennies et à notre époque, le commun des mortels se réjouit d’avoir 4 jours de congé pour aller « s’éclater » une dernière fois sur les pistes de ski quand il y a encore de la neige ou aller se bronzer au soleil dans le Sud…

 

Nous sommes très loin des temps et de la manière où les premiers chrétiens célébraient la résurrection de Jésus le 14ème jour du mois de Nisan, soit en mars-avril pour nous, qui correspond à la date de la Pâque juive. Par la suite, certains commencèrent à célébrer la Pâques le premier jour de la semaine, donc le dimanche – jour où le Seigneur est ressuscité – le plus proche de la Pâque juive. Cette habitude s’installa surtout dans la partie occidentale de l’Empire romain. Toutefois, à Rome, on célébrait Pâques à des dates différentes, selon les congrégations.

 

Pendant les trois premiers siècles de l’Église, peu d’efforts furent faits pour uniformiser les dates des fêtes chrétiennes car les chrétiens étaient fortement persécutés. Cependant, l’empereur Constantin – lui-même converti -, qui légalisa le christianisme, souhaitait le séparer totalement du judaïsme. Il convoqua donc le Concile de Nicée en 325 et décida que Pâques serait célébré le dimanche suivant la première pleine lune de l’équinoxe du printemps, mais jamais lors de la Pâque juive.

 

Cette décision ne fut pas immédiatement acceptée partout. Finalement, l’Église accepta que la fête ait lieu entre le 22 mars et le 25 avril et au 16ème siècle, Grégoire XIII – pape qui succéda à Pie V le 14 mai 1572 - réforma le calendrier julien en Occident, d’où son nom : le calendrier grégorien. Les églises orientales et russes le conservèrent et Pâques fut à nouveau célébré à des dates différentes.

 

L’origine de Pâques peut également être retracée dans la cérémonie de la Pâque Juive. Les théologiens bibliques considèrent que Christ est caché dans l'Ancien Testament, alors qu’Il est révélé dans le Nouveau Testament. On peut comparer les éléments de la Pâque Juive à la lumière de la vie de Christ. Traditionnellement, on choisissait l’agneau pour le sacrifice de la Pâque quatre jours avant de le sacrifier. Jésus est entré dans Jérusalem quatre jours avant qu’Il ne soit crucifié.

 

Jésus crucifié 05

 

D’autre part, il était de coutume d’égorger l’agneau à 3 heures de l’après-midi lors de la Pâque. Jésus, quant à lui, a prononcé les mots « tout est accompli » (Jean 19 ; 30) et il est mort sur la croix à 3 heures de l’après-midi (traditionnellement reconnu comme vendredi Saint ; mais de nombreux chrétiens ont déterminé que la crucifixion a probablement eu lieu le mercredi ou le jeudi, soit la veille du Grand Sabbat qui eut lieu cette année-là).

 

En effet, La fête des « Pains sans levain » commençait au coucher du soleil. Un des rituels était de faire le sacrifice d’une offrande de céréales, ce qui représentait les premiers fruits de la récolte. Dans son épître aux Corinthiens, l’apôtre Paul écrit ceci : « Mais maintenant, Christ est ressuscité d’entre les morts, il est les prémices de ceux qui sont décédés. » (1 Corinthiens 15 ; 20).

 

Jésus 15

 

Pâques, (également appelé Jour de la Résurrection) est l’élément pivotant de la foi chrétienne. L’apôtre Paul, initialement appelé Saul, un juif qui persécutait les chrétiens, s’est converti quand il a rencontré Jésus sur le chemin de Damas (Actes 9 ; 1-30). En tant que témoin oculaire de Christ, Paul a affirmé très clairement que sans la résurrection, la foi en Christ n’a pas de fondement :

 

« Or, si l'on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts ? S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité. Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine » (1 Corinthiens 15 ; 12-14).

Par sa naissance, Jésus-Christ a accompli plusieurs prophéties de l’Ancien Testament concernant le Messie. Et au moment de sa crucifixion, de sa résurrection et de son ascension auprès du Père, plus de 300 prophéties avaient trouvé leur accomplissement. Ces chiffres à eux seuls apportent l’évidence que Jésus est le Messie promis. C’est donc avec raison que les chrétiens du monde entier considèrent Pâques comme un événement très spécial.

 

Au début de l’Église, les premiers chrétiens étaient, pour la plupart, des Juifs convertis. Et parce que Jésus a été crucifié et est ressuscité durant la période de la Pâque juive, leur célébration de la résurrection de Christ était marquée durant l’observance de la délivrance de l’esclavage en Égypte.

 

Les Juifs chrétiens (ou les Juifs Messianiques) considèrent la Pâque comme un temps symbolique de libération. Christ a libéré de l’oppression du péché (par sa mort sur la croix) tous ceux qui croient et il les a aussi libérés de la mort éternelle (par sa résurrection d’entre les morts).

 

Le mot fête signifie réjouissance. C’est un évènement pour fêter quelque chose ou quelqu’un. De ce fait, Pâques (résurrection de Jésus-Christ) et Pentecôte (descente du Saint-Esprit sur les hommes) sont deux fêtes chrétiennes qui ont vraiment une immense valeur pour tous les chrétiens répartis dans le monde.

 

Le Vendredi-Saint commémore la crucifixion de Jésus-Christ. Donc ce n’est pas une réjouissance en soi, excepté le fait que Jésus est mort pour le pardon de nos péchés.

 

Le sang que Jésus a versé pour vous et pour moi est l’accomplissement de la promesse du Père pour notre salut éternel.

 

Jésus 14

 

La vie éternelle, ce n’est pas seulement la vie après la mort. C’est la vie du Royaume de Dieu, déjà présente en nous qui croyons, et qui ne cessera jamais.

 

Il nous appartient de notre vivant de faire le choix d’accepter Jésus comme Sauveur et Seigneur de notre vie. Une fois mort, nous ne pouvons plus faire ce choix et personne d’autre ne peut le faire pour nous car Dieu nous a créé libre.

 

« Jésus lui dit : Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14 ; 6)

 

« Le salut ne se trouve en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvé. » (Actes 4 ; 12)

 

« Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous… » (1 Timothée 2 ; 5-6)

 

 

Permettez-moi donc de vous souhaiter Joyeuses Pâques car Jésus-Christ est vraiment ressuscité !

 

jesus11om

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

 

  

Sources :

 

Christian History Institute, Glimpses no 100

 

Journal de Payerne (avril 1995)

 

http://www.allaboutjesuschrist.org/french/l-origine-de-paques.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges1961 - dans Fêtes chrétiennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche