Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 19:15
A ceux qui n'y croiraient plus
A ceux qui n'y croiraient plus

Mon épouse a soigneusement découpé l'article que j'ai à cœur de partager avec vous ci-dessous. Je la remercie car ce que vous allez lire peut s'adresser à tout le monde... ou presque !

 

Personnellement, j'ai été touché par ce billet qui est paru dans le quotidien fribourgeois "La Liberté" sauf erreur de ma part le 23 décembre dernier... Il se situait tout en bas de la première page, dans la "plage de vie" et s'intitule : "A ceux qui n'y croiraient plus"  

 

Ils ne croient plus en eux, alors le Père Noël, n'en parlons pas ! Parlons donc plutôt de ce conférencier qui, un soir, commence par brandir un billet de 200 francs et par demander au public : Parmi vous, qui veut ce billet ?" Des mains se lèvent. Il scrute l'auditoire en silence, puis chiffonne le billet avec rage et interroge : "Qui aimerait ce billet ?" Des mains se lèvent à nouveau. "Vous n'avez pas changé d'avis, mais que se passera-t-il si je fais ça... ?" Il jette le billet froissé par terre et saute à pieds joints dessus. "Quelqu'un veut-il encore de ce billet ?" Des mains, toujours plus nombreuses, se lèvent. Joie du conférencier : "Merci les amis ! Vous venez de prouver qu'en dépit de ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n'a pas changé. Alors pensez à vous, à votre vie. Vous avez parfois été froissé, rejeté, malmené par les événements ou par les gens, et vous croyez que vous ne valez plus rien. Or, en réalité, votre valeur n'a pas changé..." (PBY)

 

Je ne connais pas personnellement ce conférencier et je ne connais pas ni le thème ni la suite de sa conférence... et l'histoire ne dit pas s'il a finalement distribué son billet à quelqu'un... Mais là n'est pas la question.

 

En ces périodes de fêtes de fin d'année, je pense souvent à ces personnes seules, jeunes ou moins jeunes, celles qui viennent de perdre un être cher (conjoint, enfant, frère, sœur, oncle, tante, cousin, cousine, ami, amie, etc.), celles qui se disent : "je suis seul et personne ne se préoccupe de moi..." ou "je suis seul car je ne vaux rien et personne ne m'aime..."

 

Dans la Bible, il est écrit que Dieu ne regarde pas aux apparences, mais au cœur de l'homme. (1 Samuel 16; 7)

 

Ce conférencier a parfaitement raison lorsqu'il affirme : "votre valeur n'a pas changé..."

 

C'est ce que nous faisons de nos épreuves et la manière dont nous nous relevons qui importe. Parfois nous devons accepter d'être aidé pour nous relever... même si ce n'est pas facile dans cette société où seuls les gagnants sont adulés.

 

Souvenez-vous de ceci : Aux yeux de Dieu nous avons toutes et tous de la valeur... et nous ne sommes jamais vraiment seuls car Il est toujours à nos côtés, prêt à nous aider... il suffit juste de le Lui demander !

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

A ceux qui n'y croiraient plus
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche