Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 16:32
La repentance : Conclusion

Au risque de me répéter, le message de la repentance est vraiment primordial. Ce n’est pas pour rien que Jésus Lui-même a débuté son ministère en prêchant la repentance juste après être sorti du désert après 40 jours de jeûne (Matthieu 4 ; 17 et Marc 1 ; 15) car sans une repentance sincère, il ne peut pas y avoir de véritable conversion.

 

Pour rappel, la repentance comprend un changement d’attitude total à l’égard des péchés du passé. Donc, s’il y a des péchés non résolus dans votre vie, voici ce que je vous encourage à faire :

 

  • Confessez vos péchés (à Dieu) sans chercher d’excuse(s)
  • Demandez pardon (à Dieu)
  • Acceptez le pardon (de Dieu)
  • Si nécessaire ou si possible réparez le mal fait aux personnes

 

Si vous avez un ou plusieurs cas délicats, je vous invite à demander conseil à un ancien (ou à un pasteur) qui soit compétent en la matière.

 

Certains péchés, par contre, ne peuvent pas toujours être résolus par une simple confession parce qu’ils comportent un ou plusieurs liens d’ordre spirituel. Il s’agit par exemple des choses suivantes (cette liste n’est pas exhaustive) :

 

  • Le spiritisme
  • La magie (blanche ou noire)
  • La sorcellerie
  • La guérison par le secret (fréquent en Suisse romande)
  • Lire les cartes ou dans les mains
  • Porter des amulettes
  • Astrologie, horoscopes, numérologie
  • Culte à des statues ou images religieuses, fétichisme
  • Arts martiaux
  • Fréquentions de certaines sectes
  • Radiesthésie, pendule, magnétiseur, sophrologie, méditation transcendantale, yoga, etc.
  • Certains films (violence, pornographie, occultisme, horreur, etc.)
  • Livres et bandes dessinées qui ne sont pas à la gloire de Dieu
  • Certaines musiques

 

A ce sujet je vous invite à lire Deutéronome 18 ; 9-12Lévitique 19 ; 31 et Exode 20 ; 4-5.

 

Vouloir résoudre les péchés ci-dessus par vous-même serait de la présomption. Il est préférable d’en référer à des personnes compétentes dans le domaine de la délivrance. Toutefois, il arrive que la repentance amène à la délivrance dans différents domaines (drogue, tabac, addiction au sexe, etc.), voire même à des guérisons physiques ou psychiques. J’aurai certainement l’occasion d’y revenir dans un prochain article.

 

Osez demander au Saint-Esprit qu’il vous montre s’il y a encore des péchés non réglés dans votre passé. C’est un gentleman, Il ne vous forcera jamais la main et saura parfaitement vous montrer ce qu’il y a à faire et comment le faire.

 

La repentance nous suit également tout au long de notre vie chrétienne. Par exemple, ce n’est pas parce que je suis converti que je ne commets plus de péché. Je dois régulièrement demander pardon au Seigneur, me repentir par exemple pour avoir prononcé des paroles blessantes ou avoir eu de mauvaises pensées, ou encore avoir mal agi dans telle ou telle circonstance. Cela s’appelle le chemin de la sanctification et il est très étroit, rempli d’embûches auxquelles je dois prêter attention quotidiennement. C’est également pour cette raison que la repentance et le pardon doivent être prêchés régulièrement car c’est une piqûre de rappel pour chacun(e) d’entre nous qui nous ramène à la réalité que nous sommes encore sur cette terre et que nous avons un combat à mener chaque jour pour demeurer (tenir) ferme (1 Corinthiens 16 ; 13) et se positionner face à Satan (1 Pierre 5 ; 8-9) et à toutes ses ruses pour tenter de nous désarçonner. 

 

Les conséquences que le message de la repentance est très peu prêché dans la plupart de nos assemblées évangéliques font que notre monde va encore plus rapidement à sa perte (montée extrême de la violence, de l'antisémitisme, des guerres, des épidémies, des dérèglements climatiques, etc.). Au lieu de jouer leur rôle et de démontrer la puissance du Seigneur par des guérisons, des miracles et surtout des vies véritablement transformées et guidées par le Saint-Esprit, ces églises mettent leurs membres en état d’endormissement, voire même de léthargie… ou encore d’autosatisfaction. On se fait du bien sans se préoccuper de celles et ceux qui sont à l’extérieur des murs de notre église locale.  

 

Oui Dieu est amour, oui Dieu est un Dieu de compassion, oui Dieu est un Dieu de bénédictions (alléluia !) et il est utile de le rappeler, mais il est essentiel de se souvenir que Dieu est avant tout un Dieu Saint qui hait le péché. Ce n’est pas un pote, comme cela peut hélas être prêché…

 

Nous sommes appelés à sortir de l’Eglise de Laodicée et revenir à la source, à l’essentiel, à savoir au message Jésus et à son commandement selon Matthieu 28 ; 19-20 :  « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, en enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. »

 

De nombreuses assemblées sont remplies de chrétiens de toutes sortes et elles ont un besoin urgent de disciples selon le cœur de Dieu.

 

Dans mes prochains articles, j’aborderai la foi en Dieu car la repentance sans la foi crée une frustration, un vide.

 

Bien à vous !

 

Georges Musy

La repentance : Conclusion

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog familial de Georges, Céline & Estéban
  • : Blog familial où vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s ! Nous vous invitons, par exemple, à découvrir la Galice, ce qu'est le burn-out (avec des pistes pour s'en sortir), la traite des femmes en Suisse, qui est vraiment Jésus-Christ, quelques humoristes, etc.
  • Contact

Recherche